Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 avril 2007 1 30 /04 /avril /2007 12:46
CES FORCES NOUVELLES QUI PRATIQUENT LA POLITIQUE ALIMENTAIRES...
Rien n'arrête les profito-situationnistes africains qui en prenant les armes pensent défendre la cause du peuple, juste le temps de se connaitre et de négocier leur redition à coup de milliards de CFA et des postes ministériels tout cela au détriment du peuple qui ne cesse de se paupériser.... 
Aujourd'hui la problématique que l'on se pose est de savoir quelle est la crédibilité de ces rebelles ou forces nouvelles qui n'ont pour objectif que de s'enrechir au dos du peuple car l'argent reçu par ces derniers qui prétendent soutenir le peuple, n'arrive jamais à ce même peuple saigné par les deux camps.....
L'Afrique Centrale est une honte, une vraie ignominie, car tous pratique la politique du ventre dite alimentaire qui consiste à se prostituer pour un poste ministériel et paraître sous les sun lights politiques.....
La rédaction de centrafrique News
CONGO: CREATION D'UN FRONT PRO-SASSOU
Sept partis politiques congolais proches du président Denis Sassou Nguesso ont fusionné pour former un nouveau mouvement destiné à soutenir son action lors des élections législatives prévues en juin, a-t-on appris dimanche auprès de ces partis.
Baptisée Forces démocratiques nationales (FDN), la nouvelle coalition a tenu son congrès fondateur vendredi et samedi à Brazzaville et a placé à sa présidence l'ancien ministre de la Santé Léon Alfred Opimba, actuellement député à l'Assemblée nationale.

Aussitôt créé, le nouvement mouvement a été le théâtre d'une première crise interne, qui s'est manifestée par le départ de l'un de ses partis fondateurs, l'Union pour le redressement national (URN).

Le président de ce parti Gabriel Bokilo, actuel président de la commission économique de l'Assemblée nationale, a annoncé avoir claqué la porte des FDN parce qu'il n'avait pas été choisi pour en être le président. "Nous demandons aux militants de comprendre la décision que nous avons prise de nous retirer", a déclaré M. Bokilo à la presse sans autre précision.

Les deux tours des élections destinées à renouveler les 137 sièges de députés pourvus en 2002 ont été fixées le 24 juin et le 22 juillet. Le Parti congolais du travail (PCT) du président Sassou Nguesso et ses alliés y détiennent une très large majorité.

Publié le 22 avril 2007.

Partager cet article

Repost 0
Published by BOMONGO Lucé Raymond - dans BONNE GOUVERNANCE
commenter cet article

commentaires

Texte Libre

Recherche

A VOS PLUMES