Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 mai 2007 4 03 /05 /mai /2007 18:28
logo_ocbg1-1.gifVers la définition d’une position commune en Afrique sur les produits spéciaux dans les négociations commerciales
 

APA-Cotonou(Bénin) Les experts de la Commission économique pour l’Afrique (CEA), ont entamé ce jeudi à Cotonou, une réunion en vue d’aider les pays africains à convenir d’une définition de leurs produits sensibles et spéciaux compatible avec leurs intérêts dans les négociations commerciales multilatérales,a constaté sur place, APA.

Pour le ministre béninois de l’Industrie et du Commerce, Somanou Moudjaïdou, cette réunion trouve son fondement dans l’évolution des négociations du cycle de Doha au titre de l’Organisation mondiale du commerce et de l’accord de Cotonou, marqué par les négociations des Accords de partenariat économique entre l’Union européenne et les différentes régions des pays de l’Afrique, des Caraïbes et du pacifique.

« A l’issue des travaux du Conseil général de l’Organisation mondiale du Commerce qui s’est déroulé en juillet 2004, il a été convenu que les membres pourront désigner un nombre approprié, à négocier de lignes tarifaires, à traiter comme sensibles, compte tenu des engagements existants pour ces produits » , a-t-il rappelé.

Ainsi, a-t-il expliqué, les pays en développement membres auront la flexibilité de désigner en fonction de ces critères, un nombre approprié de produits en tant que produits spéciaux sur la base des besoins en matière de sécurité alimentaire, de garantie des moyens d’existence et de développement rural.

« Ces produits seront admis à bénéficier d’un traitement plus flexible. Les critères et le traitement de ces produits seront spécifiés au cours des négociations et tiendront pleinement compte de l’importance fondamentale des produits spéciaux pour les pays en développement », a-t-il indiqué.

A cet effet, au cours des deux jours de cette réunion, les experts analyseront la problématique des produits sensibles et des produits spéciaux dans le cadre de la revue conjointe ACP/UE et autres négociations commerciales multilatérales à venir, et à proposer des méthodologie permettant de définir les produits sensibles et les produits spéciaux d’une manière compatible avec les orientations stratégiques pour le développement des pays africains respectifs.

Organisée en collaboration avec le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), l’Union africaine (UA), le Groupe africain de Genève et le gouvernement du Bénin, les conclusions de la réunion seront prises en compte par les négociateurs africains et les décideurs dans le cadre de la revue conjointe ACP/UE et autres négociations commerciales multilatérales à venir.

Selon un document de la CEA, dont APA, a eu copie, il serait préjudiciable à l’Afrique que les pays développés réduisent leurs tarifs douaniers et qu’ils aient en même temps la possibilité de désigner certains produits comme sensibles.

 
MT/of/APA
03-05-2007
 
 
 
Droits de reproduction Agence de Presse Africaine 2006 - Autorisés avec mention de la source

Partager cet article

Repost 0
Published by BOMONGO Lucé Raymond - dans BONNE GOUVERNANCE
commenter cet article

commentaires

agrandissement 30/11/2016 12:36

Toutes mes félicitations d'avoir créé ce blog

Texte Libre

Recherche

A VOS PLUMES