Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 juin 2007 6 02 /06 /juin /2007 00:57
LA TRAÎTRISE: DAMANE REJOINT MISKINE
(Alwihda 30/05/2007)


De bonne foi, le Bureau politique de l’Union des forces Démocratiques et du Rassemblement en République Centrafricain (UFDR) avait pris acte de la signature du Zakaria Damane sur l’accord militaire de cessez le feu entre les forces de l’UFDR et celles du gouvernement actuel de Bangui en date du 13 avril 2007 à Birao (RCA). Pour l’UFDR un tel accord signifiait son engagement total aux préparatifs du dialogue national inclusif longtemps réclamé par toutes les forces vives du pays.

Aujourd’hui, Damane a rejoint non seulement le camp de Bozizé qui a rendu caduc cet accord de cessez le feu. mais surtout celui de la traîtrise de Miskine, mettant ainsi en danger la vie de milliers de nos concitoyens et ne fait plus ainsi partie de l’UFDR. Pour l’UFDR Bozizé n’est plus un interlocuteur crédible pour le défi du dialogue national voulu de tous.

L’UFDR dénonce cet acte de traîtrise de Damane et lui demande de cessez de propager du mensonge à l’encontre de ce mouvement national qu’est l’UFDR. L’UFDR n’a pas dans ses rangs des enfants soldats âgés de 13 à 17 ans, comme le prétend Damane. La liste de 400 noms qu’il a remise à l’Unicef est sa liste tout à fait imaginaire. L’UFDR défie tout le monde, en commençant par DAMANE, de venir voir la composition de nos combattants de la justice dans nos bases nationales qui sont opérationnelles et déterminés sur le terrain en Centrafrique pour déloger le régime sanguinaire, kleptocratique, népotiste de Bozizé au bénéfice du peuple centrafricain et ses amis.

Nous disons bien ceci : Toute tentative de salissage et d’espionnage à l’encontre de l’UFDR est vouée à l’échec. Nous avons un programme de donner les chances à tous les enfants de notre pays à s’épanouir. Nous tenons à aviser l’opinion nationale et internationale que dorénavant toutes les décisions politiques relatives à l’UFDR sont prisent par le bureau politique, seul habilité à représenter officiellement le mouvement.

Un des objectifs de l’UFDR est d’en arriver à la tenue du dialogue politique au pays, justement pour permettre, notamment, de dégager des solutions nationales durables aux problèmes de la jeunesse laissée pour compte par le gouvernement actuel de Bangui. Le Bureau politique de l’UFDR réitère qu’elle a un programme politique solide et un projet de société sérieux pour la République Centrafricaine.

Si Damane décide de mettre ses intérêts personnels pécuniaires sectaires au-dessus des intérêts de la nation, nous de l’UFDR et la majorité silencieuse de toutes les forces vives nationales sommes mobilisés plus que jamais pour bâtir notre pays, malgré les actes de traîtrise des uns et des autres.

Fait à Sam Ouandja, (RCA), le 29 mai 2007
Justin Kombo, Chargé de l’organisation
Pour le bureau politique (UFDR)

E-mail : justin.ufdr@yahoo.fr






Partager cet article

Repost 0
Published by BOMONGO Lucé Raymond - dans INSECURITE
commenter cet article

commentaires

Texte Libre

Recherche

A VOS PLUMES