Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 août 2007 1 06 /08 /août /2007 08:39
Afrique en marche


Le président nigérian appelle les Allemands à investir dans son pays

ABUJA -- Le président nigérian Umaru Yar'Adua a affirmé jeudi que le Nigeria faisait tout son possible pour protéger les investissements sur son territoire et a appelé les Allemands à profiter davantage de la situation. Lors d'un entretien avec le ministre allemand des Affaires étrangères Frank-Walter Steinmeier à Abuja, M. Yar'Adua a indiqué que son gouvernement était en train de créer un environnement cohérent en faveur des investisseurs étrangers. Il a notamment invité les Allemands à investir dans le secteur de l'énergie. Il a annoncé que le gouvernement a entamé des pourparlers avec les groupes armés dans la région du delta du Niger riche en pétrole dans le but de maintenir la paix. Pour sa part, M. Steinmeier a noté que le Nigeria et l'Allemagne jouissaient d'excellentes relations qui seraient renforcées par la signature du prochain Accord de protection des investissements. Le ministre, qui a effectué une visite de deux jours au Nigeria,a invité le président nigérian au Sommet UE-Afrique qui aura lieu en décembre à Portugal et au Sommet Allemagne-Afrique qui aura lieu en novembre à Berlin.

Destruction de 2,475 tonnes de cocaïne au Sénégal

DAKAR -- La gendarmerie sénégalaise a procédé jeudi à l'incinération de 2,475 tonnes de cocaïne, d'une valeur de 150 milliards de FCFA (228 millions d'euros), dans le four 4 de la cimenterie de Rufisque, située à 27 km au nord de Dakar. Ce gros lot de drogue dure a été détruit à une température de plus de mille degrés où "il n'y a aucune chance de récupérer un gramme de la poudre blanche", selon les experts. Organisée jeudi dans l'usine de fabrique de ciment de la Sococim, la cérémonie s'est déroulée sous haute surveillance des agents de sécurité. Le ministre ds Forces armées, Becaye Diop, en compagnie du Procureur de la République, du Haut Commandant de la Gendarmerie, du Directeur de la Douane, du Directeur de la Sûreté nationale ont pu assister à une séance d'incinération de quelques sachets, en présence d'un groupe de journalistes. Les 2,475 tonnes de cocaïne incinérées avaient été saisies les 19, 22 et 25 juin à Mbour par la Gendarmerie nationale qui avait également arrêté parmi les détenteurs de la drogue trois Latino-américains.

Nigeria : 214 millions de dollars pour construire des salles de classe à Lagos

LAGOS -- L'Etat de Lagos, le moteur économique du Nigeria, a décidé d'octroyer 27,2 milliards de nairas (environ 214,2 millions de dollars) pour construire et restaurer 7.500 salles de classe, a déclaré jeudi à Lagos un responsable du gouvernement. Hakeem Bello, l'adjoint supérieur et spécial du gouverneur Babatunde Fashola chargé de la presse, a fait savoir que le Conseil exécutif d'Etat a donné son feu vert à ce projet au cours de sa réunion hebdomadaire qui s'est tenue lundi. Il a expliqué que 6,2 milliards de nairas (quelque 48,82 millions de dollars) seraient utilisés pour réhabiliter 2.500 salles de classe alors que 5.000 nouvelles salles seraient construites avec les 21 milliards de nairas restants (165,35 millions de dollars).

La CEDEAO élabore un programme sur les investissements agricoles

ABUJA -- La commission de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) est en train d'élaborer un programme sur les investissements agricoles, a annoncé jeudi le directeur du service Agriculture, Environnement et Développement rural de la commission, Daniel Eklu. La croissance du secteur agricole pourrait augmenter de 60% grâce aux investissements, a expliqué M. Eklu, ajoutant que le programme visait à "assurer une croissance rapide de la sous-région", marquée par une faible productivité. " Les mauvaises performances sont attribuées à plusieurs facteurs qui ont conduit à l'adoption d'une politique agricole sous- régionale conclue en 2005 à Accra (Ghana) appelant à l'établissement d'un programme sur les investissements", a-t-il ajouté. Selon lui, le programme sera présenté au sommet des chefs d'Etats de la CEDEAO en décembre. (à suivre)


La BM approuve un crédit de 12 millions de dollars à l'agriculture ougandaise

WASHINGTON -- La Banque mondiale a approuvé jeudi un crédit de 12 millions de dollars de l'Association internationale de développement (IDA) afin de fournir un fonds supplémentaire au projet agricole ougandais. "Le fonds de l'IDA aidera à assurer la continuité d'une série de pratiques et d'innovations nouvelles en Ouganda", a estimé Madhur Gautam, responsable du projet. Les objectifs de ce Second Projet de recherche et de formation agricole (ARTP II) ont bien progressé ces sept dernières années dans la conduite des recherches de haute qualité, a expliqué la banque dans un communiqué. Le crédit supplémentaire permettra à la Banque mondiale d'honorer ses engagements à long terme vis-à-vis du développement institutionnel et du renforcement du système national de recherche agricole de l'Ouganda. "Il donnera suffisamment de temps pour se préparer à un nouveau programme destiné à s'adresser conjointement aux services consultatifs et de recherche agricole, (...) dont le début est prévu pour le 1er juillet 2009", a révélé la représentante de la Banque mondiale en Ouganda Grace Yabrudy.

La Zambie donne la priorité à l'agriculture

LUSAKA -- Le président zambien Levy Mwanawasa a réitéré jeudi l'engagement de son gouvernement pour développer l'agriculture du pays. L'augmentation de la part de l'agriculture dans le budget du gouvernement pour cette année a traduit sa détermination à donner la priorité à ce secteur et à en faire un moteur de la croissance économique du pays, a déclaré le président Mwanawasa en ouvrant la 81e Foire agricole et commercial à Lusaka. Il a rappelé que l'agriculutre de la Zambie avait progressé de 3,8% au cours de l'année écoulée et contribué à 18% à 20% du PIB. Cette performance de l'agriculture, a-t-il dit, est due à l'environnement macroéconomique favorable, aux bonnes conditions météorologiques et aux investissements importants.

Hausse du nombre de passagers ayant transité par les aéroports marocains

RABAT -- Le nombre de passagers ayant transité par les aéroports du Maroc au cours du premier semestre de l'année en cours a enregistré une augmentation de 15,44% en accueillant 5 588 290 contre 4 840 849 durant la même période de l'année précédente. Selon le rapport de l'Office National des Aéroports (ONDA) du Maroc, en 2006, le nombre de voyageurs ayant transité par les aéroports du Maroc a atteint 10 526 450 contre 9 187 508 au cours de l'année 2005. En 2006, précise le rapport, l'aéroport Mohammed V de Casablanca est arrivé en tête avec 48,37% en accueillant 5 006 731 passagers, suivi de Marrakech-Ménara (25,26%) avec 2 579 536 passagers et Agadir-Massira en 3ème position (13,67%) avec 1 501 256 voyageurs. Les voyages à destination internationale se sont accaparés de la part du lion du trafic aérien durant l'année 2006 avec un total de 8 744 350 passagers (83%) contre 1 782 100 passagers (16,9%) pour les vols internes.

La Zambie donne la priorité à l'agriculture

LUSAKA -- Le président zambien Levy Mwanawasa a réitéré jeudi l'engagement de son gouvernement pour développer l'agriculture du pays. L'augmentation de la part de l'agriculture dans le budget du gouvernement pour cette année a traduit sa détermination à donner la priorité à ce secteur et à en faire un moteur de la croissance économique du pays, a déclaré le président Mwanawasa en ouvrant la 81e Foire agricole et commercial à Lusaka. Il a rappelé que l'agriculutre de la Zambie avait progressé de 3,8% au cours de l'année écoulée et contribué à 18% à 20% du PIB. Cette performance de l'agriculture, a-t-il dit, est due à l'environnement macroéconomique favorable, aux bonnes conditions météorologiques et aux investissements importants. (à suivre)


Le président nigérien rappelle les efforts dans la lutte contre la désertification

NIAMEY -- Le chef de l'Etat nigérien Mamadou Tandja a rappelé jeudi les efforts réalisés par son pays dans la lutte contre la désertification et la protection de l'environnement à l'occasion du 47ème anniversaire de l'indépendance de son pays, transformé en fête de l'arbre. Selon lui, ces efforts se sont concrétisés par " la généralisation sur l'ensemble du territoire national, de l'expérience de restauration des terres dégradées, amorcée en 2002 sur les rives du fleuve Niger. "Ce sont plus de 15.000 hectares de terres dégradées qui ont pu être restaurés et environ 20.000 autres hectares de vallées et cuvettes ont été sécurisés, augmentant de manière significative, l'offre en paturage et en terres agricoles dont nos communautés rurales ont fortement besoin ", a précisé M. Tandja. Au plan socio-économique, ces travaux de récupération de terres ont favorisé la création de plus de 100.000 emplois temporaires.

Afrique du Sud : la prévalence du sida en baisse

JOHANNESBURG -- La prévalence du VIH/Sida en Afrique du Sud, l'une des pires au monde, pourrait baisser à partir de maintenant, a déclaré jeudi le ministère sud-africain de la Santé, annonçant un taux de contamination en baisse chez les femmes enceintes. L'année dernière, le taux de prévalence du VIH/sida chez les femmes enceintes en Afrique du Sud était de 29%, par rapport à 30, 2% enregistré en 2005, ce qui laisse présager le début d'une baisse du nombre de personnes contaminées, a déclaré le ministre de la Santé, Manto Tshabalala-Msimang. Le nombre de personnes contaminées par le virus du sida en Afrique du Sud, qui compte une population totale de 47 millions de personnes, est de 5,41 millions, plus bas que le chiffre de 5,54 millions avancé l'année dernière. Une baisse nationale de 30,2% en 2005 suggérait pour la première fois que la pandémie dessinait une "tendance à la baisse", ont montré les résultats d'une étude prénatale annuelle menée dans les centres de santé publics et rendue publique par le ministre. 13,7% des femmes enceintes âgées de moins de 20 ans sont contaminées par le VIH, ce qui représente une baisse par rapport à 2005 (15,9%) et 2004 (16,1%). La prévalence chez les femmes âgées entre 20 et 24 ans a également baissé. Cependant, la contamination des femmes âgées entre 30 et 39 ans est, quant à elle, en augmentation.

La Zambie approuve plus de 50 licences d'investissement

LUSAKA -- L'agence zambienne de développement (ZDA) a récemment approuvé plus de 50 licences d'investissement dans différents secteurs économiques dont la zone économique de Chambeshi dirigée par la Chine, a rapporté jeudi le Zambia Daily Mail. Selon le directeur général par intérim de la ZDA Glyne Michelo, les licences ont été émises pour des entreprises des secteurs de l'agriculture, du tourisme, des mines et de la fabrication. "Nous avons à ce jour traité et approuvé 53 licences d'investissement dans divers secteurs de l'économie", a-t-il indiqué. L'agence attend davantage de demandes de licence. La zone économique polyvalente consiste en des surfaces et des sites prévus pour manufacturer des biens essentiellement destinés à l'exportation avec des avantages fiscaux proposés aux entreprises répondant aux critères. Les critères permettant des activités dans cette zone impliquent entre autre d'investir plus de 500.000 dollars, de prouver que ces investissements sont associés à des transferts de technologie et d'utiliser des matériaux locaux .


 

 

© Copyright Xinhuanet

Partager cet article

Repost 0
Published by BOMONGO Lucé Raymond - dans CE QUI FAIT DEBAT SUR NOS FORA
commenter cet article

commentaires

Texte Libre

Recherche

A VOS PLUMES