Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 août 2007 4 09 /08 /août /2007 22:01
Rapprochement France-Côte d’Ivoire: Gbagbo à Paris en octobre
(L'Inter 09/08/2007)


L’information est tenue encore officieuse, mais fait grand bruit dans les milieux hautement politiques et diplomatiques. Elle a cependant été révélée par l’hebdomadaire panafricain Jeune Afrique dans son édition de cette semaine. C’est que le Président ivoirien Laurent Gbagbo, dont le régime est en froid avec l’Elysée depuis l’attaque de septembre 2002, est annoncé à Paris au mois d’octobre prochain. Nos tentatives de joindre le conseiller spécial à la communication de la Présidence pour confirmer l’information, sont restées vaines. Toutefois, cette visite selon d’autres sources consultées, est bien possible. Impulsée qu’elle est, d’une part par la décrispation du climat politique en Côte d’Ivoire, avec pour terreau, la signature et la mise en œuvre de l’accord politique de Ouagadougou, et d’autre part par l’arrivée à l’Elysée d’un nouvel locataire, en la personne de Nicolas Sarkozy, ‘’ l’homme de la rupture tranquille ‘’. Pour le Premier volet, à savoir le dialogue direct qui a débouché sur l’accord de Ouagadougou, le président Gbagbo a réalisé de bons points. La normalisation des relations avec les voisins du nord, notamment le Mali et surtout le Burkina Faso, et le rapprochement inattendu avec le chef de l’ex-rébellion, Guillaume Soro, devenu son Premier ministre pour la mise en œuvre de l’accord de paix en Côte d’Ivoire. Quant au second volet, notamment les relations France-Côte d’Ivoire, l’arrivée de Sarkozy à l’Elysée semble avoir donné un nouveau souffle aux relations entre les deux pays. Paris et Abidjan présentent désormais quelques signes de décrispation et de reprise. Récemment d’ailleurs, l’actuel président français, Nicolas Sarkozy, a pris l’initiative d’un échange téléphonique avec son homologue ivoirien, Laurent Gbagbo. L’objectif officiel annoncé, féliciter le N°1 ivoirien pour avoir réussi la cérémonie de la flamme de la paix à Bouaké, ville symbole de la rébellion. Mais bien au delà, ce coup de fil marquait une sorte de rupture dans les relations ‘’ très tendues ‘’ entre les régimes d’Abidjan et de Paris, du temps du président Chirac. Récemment encore, au cours d’une interview, le président Gbagbo n’a pas été tendre avec l’ex-président français Jacques Chirac, marquant ainsi le désamour entre ces deux hommes. Le président Nicolas Sarkozy, lui, venait ainsi de mettre fin à plus de trois années de froid dans les relations entre la France et son ex-colonie, ouvrant ainsi les portes à de nouvelles perspectives. Et pour marquer le coup, le chef de l’Etat ivoirien devrait se rendre à Paris en octobre prochain pour rencontrer son homologue français. Selon nos sources, les questions liées à la coopération et les nouvelles orientations dans les relations entre les deux pays, domineront les discussions. Il s’agit notamment de la coopération militaire, fortement décriée par le régime d’Abidjan durant la crise. Le président Gbagbo a en effet trouvé scandaleux que les accords de défense qui lient la Côte d’Ivoire à la France n’aient pas fonctionné au moment où son régime était attaqué. De là à proclamer leur caducité, il n’y a qu’un pas que le pouvoir d’Abidjan n’a pas franchi. Cette audience d’octobre sera donc l’occasion de jeter les bases de discussion de nouveaux accords de défense, mais également dans bien d’autres domaines. En outre, plusieurs autres sujets attendent à la table de discussions entre les deux hommes. Il y a l’affaire Kieffer, du nom du journaliste franco-canadien disparu en Côte d’Ivoire le 16 avril 2004 dans des conditions mystérieuses. Cette affaire qui fait couler beaucoup d’encre et de salive, va certainement connaître un début de résolution. A tout le moins, elle fera l’objet de discussion entre l’actuel président français Nicolas Sarkozy, son homologue ivoirien, et les personnes concernées par le dossier. Le président Sarkozy avait fait une promesse de campagne dans ce sens. Il a donné son accord pour rencontrer l’épouse du journaliste disparu, Osange-Silou Kieffer. Cette rencontre est prévue au mois de septembre, et les préparatifs vont bon train. Une réunion préparatoire s’est déjà tenue le 12 juillet dernier, avec les conseillers juridiques du président français, Patrick Ouart et Christophe Ingrain. De plus, les juges en charge du dossier Kieffer disent avoir de nouveaux éléments en provenance d’Abidjan, et qui ont fait considérablement avancer l’enquête. Un autre sujet, et non des moindres, est relatif aux événements de novembre 2004. Evénements qui ont fortement altéré les relations entre la France et la Côte d’Ivoire. Au moment où il est question de normalisation entre les deux pays, les contentieux qui ont causé la rupture devront donc être vidés.



Hamadou ZIAO

 

© Copyright L'Inter

Partager cet article

Repost 0
Published by BOMONGO Lucé Raymond - dans POLITIQUE AFRICAINE DE LA FRANCE
commenter cet article

commentaires

Texte Libre

Recherche

A VOS PLUMES