Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 août 2007 4 23 /08 /août /2007 18:11
0-picture-1.gifL'Afrique,insultée par elle-même,pas par Sarkozy.
(Camer.be 23/08/2007)


A Dakar, Sarkozy s'est adressé à l'Afrique à travers la jeunesse sénégalaise. Mon analyse du discours du Président Français est qu'il a exprime' sa déception concernant les pratiques lointaines de l'Afrique, lesquelles n'aideront jamais le continent a' recouvrer sa fierté et sa stabilité.

Remarquez, cette partie du monde qui vit de mendicité alors que son sous-sol explose de richesses ;sa main d'Å"uvre valide,mais desoeuvrée; les transferts de fonds colossaux qui ne soient a' l'avantage de nos pays et, a' la longue,de ceux qui les envoient ;les divisions et guerres tribales ; la corruption à outrance ; la jeunesse et l'intelligentsia victimes d'exil et de discrimination ; l'injustice ;les coups d'Etat ;la sécheresse née de la déforestation ou des feux de brousse et jamais de reboisement ;le maraboutisme et son compagnon de fetiche malfaisant...(dites-moi de m'arrêter là ,au risque d'être confondu à Sarkozy lui même, si je ne le suis pas déjà).

Tout comportement social a un nom et correspond à un prix ou une attitude. Plutôt que de décrier le verdict de Sarkozy, nous devons être motivés, sachant que pour la première fois au moins, on rompt avec cette « diplomatie »fallacieuse des supercheries, et on nous jette à la face, ce qui est fait,dit ou pense',partout où un Africain apparait, quelles que soient sa classe, sa fierté, son origine.

Il est révoltant et regrettable que les enfants de l'Afrique que nous sommes, continuons toujours à dormir et compter sur les autres pour se nourrir, se vêtir, se soigner, s'instruire ou s'éduquer. Qu'on reçoive la morale pour nous aimer et nous accepter les uns, les autres...Ou' est la responsabilité' dans toute cette attitude ? On ne peut plus continuer à nous «babysit » (nous mettre en tutelle et veiller sur nous). Qu'est-ce qui peut nous être fait ou dit maintenant pour qu'on se réveille et adopte le droit chemin; celui de l'honneur collectif, de la gestion saine de nos ressources, du cÅ"ur sur le travail bien fait et des normes sociales absolument défendables...

Tantôt, nous condamnons notre leadership que moi-même je responsabilise à une forte dose des maux du continent, tantôt nous blâmons le monde pour telle ou telle chose. Il est temps de collégialement accepter d'être la nouvelle classe de Guinéens, de Maliens, de Sénégalais, d'Ivoiriens, d'Ethiopiens, de Soudanais..., d'Africains.

Cette classe qui s'arrête devant le miroir pour voir qu'est-ce qui va et ne va pas avec l'image de l'Afrique en général, et nos pays en particulier. La critique de chacun de nous, individuellement et collectivement. Enfin, arrêtons de rêver. Au-delà du rêve, la vie est réelle. Personne ne peut faire notre vie pour nous, sinon que nous-mêmes.

Si nous attendons les autres pour prendre notre place dans notre vie, ils agiront en leur propre faveur. Pas en la notre. Sarkozy lui, n'a aucun intérêt à même contrecarrer la dictature sur le continent. En le faisant, comment vivra la France ? L'Afrique et les Africains que nous sommes ne devons pas continuer a' vivre de honte, de rejet de soi-même, d'absurdité...

« Alla be Anabi be », ou traduisons cela dans d'autres langues ou dans les faits, si on pouvait commencer une nouvelle ère de conscientisation et de comparaison avec le monde... ! Nos ruraux, nos enfants, nos malades, n'en peuvent plus ! Ils sont fatigues' d'avoir faim, de vivre le poids de l'obscurantisme, d'être en insécurité, de connaître le noir de la nuit, dans son contenu souvent malsain...On est leur esprit, leur choix, leur espoir. Nous, on s'en fou, on est les leaders, les intellectuels et les riches qui n'incluent que nos familles, amis et connaissances. Du reste, on s'en fou.

Ils ne sont pas nous. Ils sont eux-mêmes. Qui et que sommes-nous donc, sans eux? Ces gens de la base qu'on rejette et piétine...Quel jugement portons-nous en restant ce que nous sommes? Sarkozy n'a-t-il pas raison ? On est nos propres ennemis ; notre propre sort. Waiii, Eiii,m'mariji !!!

© sarkozy-afrique : Lamine Sununu Kaba

 

 

© Copyright Camer.be

Partager cet article

Repost 0
Published by BOMONGO Lucé Raymond - dans POLITIQUE AFRICAINE DE LA FRANCE
commenter cet article

commentaires

Texte Libre

Recherche

A VOS PLUMES