Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 septembre 2007 7 16 /09 /septembre /2007 17:37
CENTRAFRIQUE:LE DIRECTEUR DE L'INFORMATION DE LA TELEVISOIN MOLESTE POUR AVOIR DENONCER UNE ARRESTATION ARBITRAIRE DE SON FILS


QUI A DIT QUE BOZIZE ET SES SBIRES ont ramené la paix et la sécurité en Centrafrique?
 Dans aucun pays au monde, on ne peut trouver un pareil laxisme dans la gestion de la chose publique.
Les proches parents de BOZIZE ont décidé de rentrer dans la sombre histoire de la République centrafricaine.

Entre les hauts- cadres de l'état, dans la fonction publique à tous les postes stratégiques un GBAYA BOSSANGOA, ce qui nous rappelle notre triste passé...

Un proche parent de BOZIZE devenu célèbre par ses exactions et autres faits qui devrait en principe se trouver à GARAGBA continue de se comporter comme le maître de la ville de bangui.

Ayant refusé de payer la facture des travaux réalisés par le jeune fils Fulgence BOMONGO chez ce dernier,
le bourreau de Bangui et parenté du Chef de l'état s'est permis de faire venir son autre parent Responsable de la sécurité Présidentielle pour faire tabasser Fulgence et son frère autre frère jumeau militaire de surcoît au domicile paternel avant de les embarquer à l'OCRB.

A l'arrivée du Père des enfants,Jésus Tarcille BOMONGO à l' OCRB  celui a été reçu par des injures et traiter comme un simple paysan de BENZAMBE.

Il est a noter que Jesus tarcille BOMONGO a été frappé par les policiers de L'OCRB et mis au trou en paraphrasant l'expressivité de ces agents de police .

Le sergent chef  BOMONGO THIERRY est intervenu directement auprès du COMMANDANT MACKFOY et du chef de l'ETAT BOZIZE en personne pour que l'on puisse libérer Jesus tarcille BOMONGO .

Cete affaire n'est que la partie cachée de l'iceberg car elle vient confirmer la thèse des ménaces sur les responsables des associations du droit de l'homme de ce pays, et sur tout le peuple centrafricain.

Cette thèse vient encore une fois démontrer l'incapacité d'un chef d'état à gérer les institutions de la république et  à respecter le droit de l'homme.
 
De nombreux journalistes centrafricains ont eux aussi contesté cette pratique primitive des parents de BOZIZE qui se croient tout permis, et l'utilisation de la Garde présidentielle et de l'OCRB  pour des sombres besognes.

Il est grand temps que les centrafricains ouvrent les yeux car si BOZIZE ne peut pas diriger le pays il doit passer au plus vite la main à un autre centrafricain capable de diriger ce beau pays.

BOZIZE et SES SBIRES doivent savoir que rien n'empêche un digne citoyen que l'état refuse de protèger de s'auto protéger par d'autres moyens.....FINALEMENT MISKINE ET LES AUTRES ONT ILS RAISON DE SE DEFENDRE AUTREMENT ??

AFFAIRE A SUIVRE

Raymond BOMONGO

Partager cet article

Repost 0
Published by BOMONGO Lucé Raymond - dans JUSTICE
commenter cet article

commentaires

Texte Libre

Recherche

A VOS PLUMES