Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 août 2008 4 28 /08 /août /2008 19:08
Bonjour Monsieur!
 
Depuis notre dernier entretient sur yahoo messenger, je suis un peu occupé mais comme j'ai un temps libre je suis allé sur le site sozoala.com donc j'ai lu un débat qui m'a interrssé et auquel j'ai répondu et comme je voulai vous faire partager je vous envoie copie de mon intervention. Je vous souhaite bonne lecture et au plaisir. Bien à vous!
 
Chers(es) compatriotes!
C'est avec une attention particulière que j'ai lu et rélu vos interventions. Certes, la proposition est forte audacieuse et vaut la peine d'être posée pour ouvrir le débat mais non pour être pensée sur un plan applicable. La RCA est indépendante depuis 40 ans déjà et n'a guère besoin à ce jour d'un protectorat, ni d'une mise sous tutelle encore moins d'un "redressement judico-étatique" non! mes chers compatriotes nous avons un problème en RCA que seuls les fils et filles de centrafrique peuvent resoudre. La question est si simple comment est-ce que nous en sommes arrivés là? oui là! dans cette boue de la médiocrité et de la négativité où nous pataugeons depuis une décénie voir plus. Nous en sommes arrivés là pour la simple raison que nous n'avons pas su prévaloir les interêts généraux de la nation sur les interêts individuels égoïstes des uns et des autres. Nous n'avons aucune notion de ce que sont le nationalisme et le patriotisme. Quoi que dans vos intervention, je perçois un sens du patriotisme avec une réelle volonté que les choses changent dans notre pays. Cependant, sachez que ce n'est pas en faisant un appel d'offre internationale que nous resolverons les problèmes de notre beau  pays car un peu partout sur la planète et en RCA, il existe des fils et filles de centrafrique dignes d'assumer et de conduire la RCA sur le chemin de l'essor économique, social, politique ainsi de lui refaire sa place dans le concert des nations. Seulement pour y arriver il faut que nous ayons en esprit l'idée du sacrifice et une réelle motivation de changer et bouger les choses. Alors vous allez me demander en quoi faisant? je dirais que tout cela commence par une sensibilisation générale et sans exception de tous les enfants de la RCA sur l'interêt général de la nation, faire promouvoir la valeur centrafricaine, inculquer aux uns et aux autres la notion de la bonne gouvernance ( la gestion saine des biens publics et privés), l'appréciation des valeurs individuelles permettant à mettre l'homme qu'il faut à la place qu'il faut... ajouter à cela une détermination d'avancer les choses changerons. Croyez-moi que c'est ayant cette penser dans la tête de chaque Centrafricain que nous pouvons esperer et je le repête, nous pouvons esperer voir POINDRE à l'horizon un avenir meilleur pour la RCA.
Les americains disent "Use that you got to get that you want" autrement <<Utilise ce que tu as pour avoir ce que tu veux>>, considérons qu'en centrafrique nous avons rien (Parce que rien de nos richesses minières, n'est exploité de manière officielle et industrielle) alors qu'est ce qu'il faut faire? nous avons rien mais nous possedons le savoir, les idées, la volonté et la détermination alors à nous de travailler ces 4 choses que nous possédons et que personnes au monde ne peut nous l'arracher pour faire quelques choses pour la RCA.
Arrêtons l'illusionnisme, l'obscurantisme politique,le fanatisme partisan, pour donner un sens et un avenir à notre pays.
Vous avez parlé du Burkina faso, mais je vous prie ne nous leurrons pas, comparons ce qui est comparable, nous sommes en retard acceptons ce fait et faisons un effort pour avancer les burkinabè ont une notion très avancée du patriotisme et du sacrifice pour leur nation, à nous de faire autant. Certes, le burkina estun pays pauvre et enclavé comme la RCA mais il est relié au port d'abidjan par un chemin de fer que les 50 premiers kilomètres ont été construits par toutes les classes sociales du pays en commençant par le président (Thomas Sankara - respect et paix àson âme) jusqu'au paysant (le Burkièndé) d'où le nom du burkina faso (le paysan intègre). Voici une belle leçon de sacrifice. A quand une telle mobilisation pour construire un chemin de faire en centrafrique qui nous rapprochera du port de Douala ou de libreville??? soyons objectif et réaliste, on a beaucoup à faire pour arriver au stade du Burkina car c'est depuis Août 84 qu'ils ont commencer leurs courses sur la voie de l'essor économique, social et politique alors que nous on a même pas commencé. Du moins on avais commencé dans les années 70 avec Bokassa et cela s'est arrêté depuis cette nuit où il y a eu la fameuse opération Baracuda dite "Grâce na DACKO" où les centrafricain ont commencé à casser le peu qu'on a en RCA.
Que le bon sens et la providence nous éclaire. Bien à vous tous fils et filles de centrafrique.

 
        Séverin Lérushs TCHAKOUTE
        47 Bis Boulevard Gustave ROCH
               44200  Nantes (FRANCE)
                   

Partager cet article

Repost 0
Published by BOMONGO Lucé Raymond - dans REGARDS CROISES DE LA DIASPORA
commenter cet article

commentaires

Texte Libre

Recherche

A VOS PLUMES