Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 octobre 2008 1 06 /10 /octobre /2008 23:55
RDC:Les hélicos à l’assaut de la rébellion
Les Casques bleus de la mission de l'ONU (Monuc) ont de nouveau empêché la prise d'une ville par la rébellion dans l'est de la République démocratique du Congo (RDC) en utilisant leurs hélicoptères de combat, a annoncé la Monuc dans un communiqué publié samedi. "La Force de la Monuc a du intervenir vendredi en utilisant la force avec l'appui de ses hélicoptères de combat, pour contraindre les troupes du Congrès national pour la défense du peuple (CNDP) de se retirer, après une tentative de prise de contrôle de la ville de Masisi, située à quelque 60 km de Goma", capitale provinciale du Nord-Kivu, précise le communiqué.
"Après plusieurs tirs de sommation, la Monuc a dû tirer sur les nouvelles positions occupées par le CNDP à Kahungole (localité à 5 km de Masisi). Au terme de cette intervention, les troupes du CNDP se sont retirées", ajoute le communiqué.

Aucun bilan de l'intervention des Casques bleus contre la rébellion de Laurent Nkunda n'était disponible samedi.

Les Casques bleus indiens et sud-africains de la Monuc étaient déjà intervenus la semaine dernière contre la rébellion qui enlevait des positions à l'armée congolaise (FARDC) dans plusieurs localités, provoquant la fuite des civils.

Plus de 100.000 civils, selon l'ONU, ont été déplacés dans les collines du Nord-Kivu depuis la reprise des combats le 28 août.

La Monuc "en alerte maximale dans cette zone", tente de protéger les civils en vertu de son mandat placé sous chapitre 7, qui l'autorise à user de la force.

"De nombreux déplacés demeurent toujours sous la protection des Casques bleus à Masisi. Quelque 80 éléments congolais et internationaux travaillant pour des organisations humanitaires ont dû être évacuées de Masisi vers Goma, par la Monuc", précise le communiqué.

De nouveaux combats ont éclaté samedi à Saké, à 30 km à l'ouest de Goma, entre CNDP ET FARDC, selon plusieurs sources.

"Tous les habitants ont fui la ville, et les chars de combats des FARDC reculent", a indiqué un habitant joint par téléphone.

"Le CNDP nous a attaqués depuis les collines avoisinantes", a affirmé le général Vainqueur Mayala, commandant de la 8ème région militaire.

Malgré ces combats, l'ONU espère faire appliquer son plan de désengagement par les belligérants, suite à l'accord de paix de Goma signé en janvier 2008.

"Nous voulons que tous les groupes armés y participent, pour faire avancer le processus de paix, le plus rapidement possible", a affirmé à l'AFP le représentant spécial du secrétaire général de l'ONU en RDC, Alan Doss.

Le gouvernement a accepté ce plan mais "le CNDP n'a pas encore répondu", reconnait Alan Doss.

Jeudi, la rébellion a conditionné l'adoption de ce plan à des négociations directes avec Kinshasa, dans un pays neutre, ce que le gouvernement congolais refuse.

 2008.

Partager cet article

Repost 0
Published by BOMONGO Lucé Raymond - dans REBELLION
commenter cet article

commentaires

Texte Libre

Recherche

A VOS PLUMES