Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 décembre 2008 5 05 /12 /décembre /2008 20:15

La voiture dans laquelle le corps de Brahim Deby, fils du président tchadien, a été retrouvé, le 2 juillet 2007.
(Photo : AFP)

Le 2 juillet 2007, Brahim Déby, le fils aîné du président tchadien, était retrouvé assassiné dans le parking de son immeuble de Courbevoie, en banlieue parisienne.

Le jeune homme, âgé de 27 ans, avait passé la soirée dans une boîte de nuit avant d'être surpris par ses agresseurs, frappé, puis étouffé avec de la poudre d'extincteur d'incendie.

Une jeune femme qui l'accompagnait avait pu prendre la fuite, tandis que ses agresseurs fouillaient méticuleusement l'appartement de Brahim Déby.

Convoitises de malfrats

Dès le départ de cette affaire, les rumeurs les plus folles ont circulé sur ce meurtre. Drogue, grand banditisme... Des spéculations alimentées par la personnalité plutôt tumultueuse du jeune homme, que les avocats de la famille Déby ont voulu tuer dans l'oeuf en révélant très tôt que le mobile du meurtre était crapuleux.

Le train de vie de Brahim Déby aurait attiré les convoitises de malfrats sans scrupules. Les quatre suspects arrêtés à Paris sont âgés de 26 à 29 ans. Certains d'entre eux ont déjà été condamnés par la justice.

Un cinquième homme est suspecté. Ce ressortissant roumain, interpellé dans une auberge en Roumanie, était surveillé par la police depuis plusieurs jours, et devrait être extradé vers la France.

Partager cet article

Repost 0
Published by BOMONGO Lucé Raymond - dans TERRORISME
commenter cet article

commentaires

Texte Libre

Recherche

A VOS PLUMES