Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 décembre 2008 7 07 /12 /décembre /2008 16:23

 Centrafrique : Signature dimanche à Bangui d'un accord de paix entre le gouvernement et le MLCJ d'Abacar Sabone

Bangui, 7 déc. (Acap)- Le ministre centrafricain de la Communication et du Dialogue, M. Cyriaque Gonda, a signé, dimanche avec le chef rebelle Abacar Sabone, un accord par lequel ce dernier et son mouvement, le Mouvement des libérateurs centrafricains pour la justice (MLCJ) déclarent « adhérer à l’accord de paix global signé à Libreville au Gabon le 21 juin 2008 entre le gouvernement de la République Centrafricaine et les mouvements politico-militaires ».



Les deux parties ont signé l’accord au ministère des Affaires étrangères, à Bangui, en présence du Représentant spécial de l’ONU, François Lonseny Fall, de l’ambassadeur de France en Centrafrique, M. Jean-Pierre Vidon, du Représentant spécial du Président de la République gabonaise auprès de la mission de paix en Centrafrique, M.Albert Akendengué et de l’envoyé spécial du Secrétaire général de la Francophonie en Centrafrique, Maître Djovi Gally.

Interrogé par la presse après la signature de cet accord, Abacar Sabone s’est dit content de « ce résultat positif », se disant « résolument engagé à faire la paix » car, a-t-il expliqué, « Si nous avons fait la guerre hier, c’est pour gagner la paix ».

Quant à savoir s’il est maintenant réconcilié avec le président Bozizé, le président du MLCJ a répondu qu’il se réconciliait avec le peuple centrafricain car, a-t-il précisé, « nous n’avons pas pris les armes parce qu’on a un problème individuel avec le chef de l’Etat, c’est un problème national qu’on cherche à résoudre ».

« Assurément, nous sommes sur la bonne voie », a de son côté affirmé M. Lonseny Fall, qui a félicité le gouvernement et Abacar Sabone, avant d’ « encourager ceux qui ne l’ont pas encore fait » à signer cet accord.

Signé le 21 juin 2008 à Libreville, l’accord de Libreville, auquel le MLCJ a adhéré dimanche, prévoit notamment un arrêt des hostilités et le cantonnement des forces rebelles en vue de leur incorporation dans les forces de défense ou de leur insertion professionnelle.

Avec la signature de dimanche, le MLCJ rejoint l’Armée populaire pour la restauration de la démocratie (APRD) de l’ancien ministre de la Défense Jean-Jacques Demafouth et l’Union des forces démocratiques pour le rassemblement (UFDR) de Zacharia Damane.

La signature de cet accord par le MLCJ intervient à quelques heures de l’ouverture officielle du Dialogue Politique Inclusif (DPI), prévue pour le 8 décembre à Bangui, en présence du président gabonais Omar Bongo Ondimba, Haut Médiateur pour les questions centrafricaines dans l’espace Cemac.

Il convient de signaler que les travaux de ce forum seront présidés par l’ancien président du Burundi, Pierre Buyoya, arrivé le 2 décembre dernier à Bangui.

Censé prendre part à ces assises, l'ancien président Ange Félix Patassé, en exil au Togo depuis son renversement le 15 mars 2003, était attendu à Bangui le 7 décembre dans l'après-midi, tandis que son ancien ministre de la Défense Jean-Jacques Demafouth y était annoncé pour le 8 décembre dans la matinée.

Dimanche 07 Décembre 2008 - 13:57

Partager cet article

Repost 0
Published by BOMONGO Lucé Raymond - dans DIALOGUE NATIONAL
commenter cet article

commentaires

Texte Libre

Recherche

A VOS PLUMES