Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 janvier 2009 3 14 /01 /janvier /2009 11:54
REPIIIIJ JQUE CENTRAFRICAINE
UNXON DES FORCES REPUBLICAINES
- UF.R -
COMMUNIQUE DE PRESSE N° OO1/O1/09/LTFR/SG/PR
* **** ** ** ** ** * *
Le Bureau de l’Union des Forces Républicaines (U.F.R4,
-Vu les Accords de Paix signés par I’UFR et le Gouvernement Centrafricain,
-Vu la bonne tenue du Dialogue Politique Inclusif;
Considérant la nécessité, pour les Centrafricains, d’unir leurs efforts afin de poursuivre dans une atmosphère sereine la reconstruction et sortir les populations centrafricaines de la misère;
Après avoir pris part, très activement aux travaux du Dialogue Politique Inclusif, le Bureau politique de l’Union des Forces Républicaines de Centrafrique communique ce qui suit:
- Nos félicitations à Son Excellence le Général François BOZIZE, Président de la République, Chef de l’Etat pour son implication personnelle et son engagement affiché dans la mise en application des recommandations consensuelles issues du Dialogue marquant; ainsi sa ferme volonté dc rompre avec le passé. La République Centrafricaine vient de montrer au yeux du monde sa capacité à se réconcWer avec efle même, avec toutes les filles et fils de Centrafrique.
- L’heure n’est plus à la division mais à rinnovation et aux sacrifices individuels et collectifs, sans lesquels nous risquerions de trahir l’espoir de notre Peuple épris dc Paix Justice et Développement.
- Au nom de la PAIX tant recherchée par le Peuple; I’UFR fait appel au sejpatrotigue des responsables des entités tels que l’Union des Forces Vives de la Nation (l’UFVN) et les autres mouvements politîco-mWtaires yflt pris part aux assises du DialoQue PolitiQue Inclusif nous les invitons à j eçter les rit du conse nsusrévaj y ra nt les débatsaant débouché sur des recommandations consensuelles opérationnelles Mais, « n’oublions pas que ces recommandations consensuelles ne saurait se concevoir en dehors des obligations prévues dans la Constitution Centrafricaine».
Nous lançons un vibrant appel à un véritable sursaut national, pour que es uns et es autres puissent s’élever au dessus de petites considérations et de voir en face LINTERET SUPERIEUR du PEUPLE CENTRAFRICAIN. Ce qui doit se traduire par un changement de coeur et de mentalité. Car celui qui espère vit autrement Un peuple qui espère vit autrement dans oeuvre de la réconciliation nationale. Bonne et heureuse Année à toutes et à tous.
Fait à Paris le 01/01/2008
t -.
‘IJFR
-Col. Florian .Franpois N’DJADDI TeI.00336121 46041

Partager cet article

Repost 0
Published by BOMONGO Lucé Raymond - dans DIALOGUE NATIONAL
commenter cet article

commentaires

Texte Libre

Recherche

A VOS PLUMES