Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 juin 2006 4 08 /06 /juin /2006 22:45
Les principales dates dans la vie d'Abou Moussab al-Zarqaoui

 

BAGDAD (AP) - Voici les principales dates dans la vie d'Abou Moussab al-Zarqaoui:

20 octobre 1966: Naissance à Zarqa, en Jordanie, de Ahmad Fadhil Nazzal al-Khalayleh, membre d'une branche pauvre de la tribu bédouine des Bani Hassan.

Années 80: Après avoir mené une vie dissolue et de petite délinquance, il devient militant de l'islam extrémiste et se rend en Afghanistan pour lutter aux côtés des moujahidine contre l'invasion soviétique.

Années 90: regagne la Jordanie où il est arrêté et condamné pour complot contre la monarchie en 1996. En prison, il se radicalise et peaufine son idéologie extrémiste tout en devenant chef de gang.

1999: Bénéficiant de l'amnistie du nouveau roi Abdallah, il retourne en Afghanistan, dans les camps d'entraînement d'al-Qaïda.

2001: Fuit l'Afghanistan pendant l'offensive américaine contre les talibans, et gagne l'Irak en passant par l'Iran.

Octobre 2002: Assassinat en Jordanie du diplomate américain Laurence Foley, considéré comme la première opération terroriste des partisans d'al-Zarqaoui.

Février 2003: Présentant au Conseil de sécurité de l'ONU le dossier américain justifiant la future intervention en Irak, le secrétaire d'Etat Colin Powell avance la présence de Zarqaoui en Irak comme preuve des liens entre Saddam Hussein et Al-Qaïda. Des liens qui seront par la suite mis en doute.

Août 2003: le groupe de Zarqaoui, "Tawhid wal Jihad", lance des attentats-suicide contre le quartier général de l'ONU à Bagdad et les sanctuaires chiites de Najaf, considérés par beaucoup comme le point de départ de l'insurrection irakienne.

Avril 2004: Décapitation de l'otage américain Nicholas Berg, dont les images diffusées sur Internet parachèvent la réputation sanguinaire du chef terroriste.

Juillet 2004: Washington met la tête de Zarqaoui à prix, 25 millions de dollars, soit autant qu'Oussama ben Laden.

Septembre 2004: Décapitation de l'otage américain Eugene Armstrong, également diffusée sur Internet.

Octobre 2004: Zarqaoui prête allégeance à Ben Laden, et rebaptise son groupe "Al-Qaïda en Irak".

Février 2005: Un attentat-suicide à Hillah, revendiqué par Al-Qaïda en Irak, fait 125 morts, soit l'attentat le plus meurtrier de toute l'insurrection.

9 novembre 2005: Le triple attentat-suicide contre des hôtels d'Amman, en Jordanie, fait 60 morts, principalement des musulmans sunnites. Cette opération, dénoncée par d'autres groupes extrémistes, marque un tournant pour Zarqaoui, accusé de s'en prendre à des musulmans innocents.

5 janvier 2006: Les jihadistes de Zarqaoui Al-Zarqawi sont accusés d'une série d'attentats-suicide anti-chiites à Kerbala et Bagdad, qui font au moins 130 morts.

Janvier 2006: La mouvance Zarqaoui annoncé qu'elle rejoint les rangs de l'organisation chapeautant les mouvements de la résistance irakienne, le Conseil (Choura) des moujahidine. Ce geste est considéré comme une tentative de donner un visage plus irakien et plus légitime à Al-Qaïda en Irak, qu'on pense être composé principalement par des combattants arabes non-Irakiens.

7 juin: Zarqaoui est tué avec plusieurs de ses lieutenants dans un bombardement aérien américain. Ses partisans jurent de poursuivre la "guerre sainte". AP

nc/v

Partager cet article

Repost 0
Published by BOMONGO Lucé Raymond - dans TRIBUNE GOUVERNEMENTALE
commenter cet article

commentaires

Texte Libre

Recherche

A VOS PLUMES