Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 juin 2006 4 08 /06 /juin /2006 23:20
Les obsèques du Général Ngbale Ambroise
(Agence Centrafrique Presse 06/06/2006)


Bangui, 6 juin (ACAP) Les obsèques du Général de Division Ambroise Ngbalé, Directeur de l’Office National Conventionné des Anciens Combattants et Victimes de Guerre décédé le 23 mai dernier à l’Hôpital Communautaire de Bangui, se sont déroulées mardi à la place d’Arme Martin Lingoupou au Camp Izamo à Bangui, en présence du Président de la République, François Bozizé.

Dans le témoignage rendu à cette occasion, le Général Yangongo a révélé que‘’Le Général de Gendarmerie Ambroise Ngbalé avait un sens de réserve, de modération et de modestie très apprécié de tous les chefs d’Etat que nous avons servis ».

« Sa ferme détermination de très bien faire et de réussir toutes missions d’Etat, son esprit de discipline, sa loyauté, son sens de primauté de l’intérêt supérieur de la nation, l’ont toujours placé très haut dans l’estime de la haute hiérarchie militaire », a conclu le Général Yangongo.

L’oraison funèbre a été présentée par le Général de Corps d’Armée, Alphonse Gombadi qui a d’abord retracé le cursus scolaire du défunt, sanctionné par le Certificat d’Aptitude Professionnel (CAP).

« Séduit par le métier des armes, Ambroise Ngbalé fut admis le 30 novembre 1959 à l’école de la gendarmerie de la zone outre-mer du Centre d’Instruction Militaire de Brazzaville. Il poursuivit ses études de sous-officiers en France (FREJUS). Il est nommé général de division le 31 juillet 1978 », a déclaré M. Gombadi.

Après avoir suivi et terminé les cours de perfectionnement d’élève officier à l’Ecole des officiers de la gendarmerie Nationale (EOGN) de Melun, il revient au pays et exerce de hautes responsabilités au sein de la gendarmerie nationale.

Inspecteur général des forces armées centrafricaines, Commandant du Centre Supérieur d’instruction militaire des FACA à Bouar, Ambroise Ngbalé fut nommé le 24 avril 1979, chef d’Etat-major général de la Défense nationale.

Décédé à l’âgé de 68 ans, Ngbale Ambroise laisse derrière lui une veuve et vingt huit enfants. Il a été inhumé dans son village natal de M’Baïki à 105 km au sud de Bangui.



Sébastien Lamba/ACAP
06 juin 2006

 

© Copyright Agence Centrafrique Presse

Partager cet article

Repost 0
Published by BOMONGO Lucé Raymond - dans TRIBUNE GOUVERNEMENTALE
commenter cet article

commentaires

Texte Libre

Recherche

A VOS PLUMES