Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 juin 2006 6 10 /06 /juin /2006 00:16

LA VIGILANCE DOIT ETRE DE MISE



 

Ces jours-ci, les centrafricains ont été informés et pour la première fois, des cas de fraudes qui s'opèrent sur les ressources de la République Centrafricaine, pays dont on ne cesse de chanter qu'elle est assez riche, et pourtant, cette richesse annoncée en grande pompe se retrouve curieusement aux mains d'une classe minoritaire, faisant de fait une grande proportion de pauvres. Il a fallu l'intervention vigilante du ministre Ndoutingaï pour que la communauté nationale et internationale soient fixées sur l'existence de sociétés voraces, prédatrices, dont l'unique but est de détruire la Centrafrique avec la complicité active de certaines personnalités qui agissent dans l'ombre au nom de la haute sphère de l'Etat.
Alors qu'on ne cesse de scander la tension de trésorerie qui fait que le commun du peuple n'arrive plus à assurer son minimum vital journalier, les richesses du pays sont pillées incessamment par des malins escrocs. Là où le bas blesse, c'est le pharisaïsme de certains fils du pays qui, pour peu ou pour rien se donnent à cœur joie de faciliter la soustraction frauduleuse des richesses du pays et à leur propre détriment.
De tout ce qui se passe maintenant, avec le climat torride et très menaçant que l'on observe, c'est la vigilance du peuple Centrafricain qui lui sera salutaire. Mais que dire si c'est la haute sphère de l'Etat qui se prête à ces jeux ?
De l'affairisme à gogo au sommet de l'Etat, ce qui compromet véritablement toute action visant à bouter hors du territoire national ces mafieux qui écument nos richesses. Que dire aussi du comportement violent des forces de défense et de sécurité, qui au lieu de défendre les intérêts des centrafricains, se prêtent plutôt au jeu de ces sociétés voraces qui s'affichent dans l'illégalité. A quand peut on parler d'une armée nationale qui doit assurer la protection des richesses du pays.
Les médias centrafricains et surtout la presse privée indépendante en Centrafrique que l'on considère à tord comme un obstacle aux actions gouvernementales finira par se faire reconnaître comme un outils précieux, sinon un incontournable partenaire au développement de la Centrafrique. Les infrastructures routières, immobilières et les équipements des sociétés Lobaye Gold et GETRAD, deux sociétés prédatrices installées en pleine forêt et qui font mouche avec les pierres précieuses de la Centrafrique sont un ardent appel à la vigilance de tous les centrafricains pour la sauvegarde et l'exploitation rationnelle du patrimoine national.
Et puis la vigilance doit être de mise, quant à ce qui se passe dans le nord car, Elie Doté s'y rend en mission de paix.



Jeudi 08 Juin 2006
La Rédaction

Partager cet article

Repost 0
Published by LE CONFIDENT - dans ECONOMIE
commenter cet article

commentaires

Texte Libre

Recherche

A VOS PLUMES