Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 juin 2006 2 13 /06 /juin /2006 18:43

DAVID GBETI, PORTE-PAROLE DU RDC SOUS LES VERROUS

Le secrétaire Général du Rassemblement démocratique Centrafricain porte à la connaissance des militants, et militantes et cadres du parti, de l'opinion nationale et internationale l'information ci-après.



 

Le vendredi 09juin 2006 à 16 heures, le frère David GBETI, délégué national à la communication actuel porte parole du parti a été enlevé dans rue ,au niveau du quartier LAKOUANGA alors qu'il revenait de la ville pour son domicile.

L'enlèvement a été effectué par les éléments de l'Office Centrafricain de Répression du Banditisme (OCRB ),conduit par leur Directeur sur ordre du procureur de la République.
Le frère David Gbeti, porte du RDC se trouve actuellement en geôle au commissariat du port, traité comme un vulgaire délinquant.

La raison évoquée par les autorités pour justifier cet enlèvement digne des pratiques de TONTON MACOUTES, qui rappelle aux Centrafricains que plus personne n'est à l'abri de l'arbitraire est la suivante.

On reproche au frère David Gbeti d'avoir tenu une réunion le samedi 03juin 2006 au siège du RDC pour créer un mouvement qui s'appellerait « FLAC ».
Le secrétaire général du RDC, sur cet acte honteux et irresponsable tient à faire la mise au point ci-après.

Le Rassemblement Démocratique Centrafricain est un parti responsable et légal.
En dépit de toutes les humiliations et les provocations dont ses militants ont fait l'objet depuis plus d'une décennie, ce parti n'est jamais tombé dans le piège qui consiste à mener des actions extralégales, de quelque nature que ce soit

Ce n'est donc pas après autant d'années d'expérience qui lui confèrent aujourd'hui le statut du parti le plus implanté et le plus respecté en RCA, que le RDC viendrait à se déjuger, en cautionnant, ou en acceptant de s'impliquer dans des initiatives susceptibles de tenir son image. Le frère David Gbeti membre du secrétariat général du parti n'a pas tenu de réunion avec des prétendus frères qui, tous ont déjà quitté le RDC, ou ne le fréquentent plus et dont les noms ont été grossièrement cités dans la fiche qui a servi à justifier son arrestation.
Le Rassemblement Démocratique Centrafricain étant un parti structuré, il aurait été plus responsable pour toute démarche civilisée, de convoquer son responsable et de s'enquérir auprès de ce dernier, des informations qui, de surcroît ont été le fait d'une fiche mensongère. Ces fiches qui ont tant endeuillé les familles centrafricaines !

Le rapt d'un citoyen en déplacement constitue une grave atteinte aux principes universels de la liberté d'aller et de venir qui sont les BABA du respect des droits humains.
Le Rassemblement Démocratique Centrafricain rappelle que c'est pas en privant les citoyens de leur liberté, en autorisant la population, que les autorités trouveront les solutions aux graves problèmes auxquels le pays est actuellement confronté.

Le secrétariat général du Rassemblement Démocratique Centrafricain prend à témoins l'opinion nationale et internationale, de ces comportements irresponsables, capricieux et déshonorant qu'entretient le pouvoir, qu'il rend responsable de l'insécurité et du stresse qui gangrène à ce jour la vie de la nation centrafricaine toute entière.

Le Rassemblement Démocratique Centrafricain demande à tous ses militants et militantes d'être vigilants et de dénoncer avec force toute autre tentative d'enlèvement ou de violations de leurs droits.

Fait à Bangui, le 10 juin 2006.
Le SG

Pascal KOYAMENE

P


Partager cet article

Repost 0
Published by koyame - dans POLITIQUE
commenter cet article

commentaires

Texte Libre

Recherche

A VOS PLUMES