Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 juin 2006 5 16 /06 /juin /2006 19:08
Yabanda voulait-il constituer une rébellion ?

 

Bangui, 16/06/2006 (Afrique centrale info)- De "graves charges" pèsent sur Claude Yabanda, un proche de l’opposant centrafricain et actuel médiateur de la République Abel Goumba, a annoncé jeudi le procureur de la République de Bangui.

 

"Sans vouloir trahir le secret de l’instruction qui se poursuit, je précise que de graves charges pèsent sur sieur Yabanda", a déclaré le procureur, Firmin Féïndiro.

 

M. Yabanda, arrêté le 30 avril pour "atteinte à la sûreté intérieure de l’Etat", est un militant écologiste qui fut le chef de cabinet d’Abel Goumba lorsque ce dernier était vice-président de la République (2003-2005). Il a passé un mois en détention à la gendarmerie, puis a été transféré le 29 mai à la prison centrale de N’garagba à Bangui.

 

Une source judicaire a affirmé sous couvert d’anonymat que "Claude Yabanda, proche parent de l’ex-ministre de la Défense Jean-Jacques Demafouth, est accusé d’avoir reçu de l’argent de ce dernier pour constituer une rébellion".

 

M. Demafouth était le ministre de la Défense du président déchu Ange-Félix Patassé (renversé en mars 2003 par l’actuel président François Bozizé), avant d’être accusé par celui-ci d’avoir tenté de le renverser. Acquitté en 2002, il vit depuis en exil en France.

 

Le procureur Féïndiro avait annoncé début mai que plusieurs informations judiciaires étaient ouvertes pour des faits d’"atteinte à la sûreté de l’Etat", "complot" ou "rébellion" contre d’ex-proches de M. Patassé, dont M. Demafouth.

 

Amnesty International a dénoncé récemment dans un communiqué les conditions de détention de M. Yabanda, qui "a été maltraité et risque la torture".

 

"Les conditions à la prison sont particulièrement répugnantes et malsaines", rapporte Amnesty qui dénonce des "menaces de mauvais traitements proférées par des gardiens".

 

Une rébellion en cours de formation d’ex-partisans de M. Patassé, selon les autorités, fait régner l’insécurité depuis plusieurs mois dans le nord de la Centrafrique.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by AFRIQUE CENTRE INFO - dans TRIBUNE GOUVERNEMENTALE
commenter cet article

commentaires

Texte Libre

Recherche

A VOS PLUMES