Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 juin 2006 5 16 /06 /juin /2006 19:47
Le pétrole tchadien empêche Paris de voir clair
(Xinhuanet 16/06/2006)


"La France signera un important accord de coopération avec le Tchad vendredi, accord qui engage la France auprès du Tchad pour les cinq prochaines années et sur des secteurs qui correspondent aux priorités définies par les autorités tchadiennes", a-t-elle indiqué, sans plus de précisions.
La France est trés présente dans l'exploitation du petrole tchadien, d'où tout son soutien à Deby malgré les nombreuses contestations de ce soutien notamment militaire. En soutenant Deby, Paris est sûr d'exploiter tranquillement le petrole tchadien.

"La France soutient pleinement l'appel au dialogue lancé par Idriss Deby".

La France soutient "pleinement" le dialogue politique avec "l'opposition légale" tchadienne auquel a appelé le 8 juin le président tchadien Idriss Deby Itno, a indiqué jeudi soir à N'Djamena la ministre française déléguée à la Coopération, Brigitte Girardin.

"La France soutient pleinement l'appel au dialogue avec l'opposition lancé par le chef de l'Etat tchadien", a déclaré, à l'issue d'un entretien de plus de trois heures avec le président Deby, Mme Girardin, arrivée dans l'après-midi au Tchad.

"Nous souhaitons que ce dialogue politique constructif avec l'ensemble de l'opposition légale puisse se dérouler dans de bonnes conditions car il en va du climat de sérénité à l'intérieur du pays, et surtout c'est aussi un bon moyen de mobiliser l'ensemble des bailleurs de fonds internationaux" a-t-elle ajouté.

Fragilisé depuis plusieurs mois par des défections au sein de son régime et par des rébellions soutenues, selon N'Djamena, par le Soudan voisin, M. Deby, au pouvoir depuis 1990 a été réélu le 14 mai, dès le premier tour d'un scrutin boycotté par l'opposition.

Il a demandé le 8 juin l'ouverture d'un dialogue "interne et tchado-tchadien" avec l'ensemble de l'opposition non armée pour "ramener un climat politique sain et serein" au Tchad. L'opposition a rejeté cette proposition, reprochant au chef de l'Etat de ne pas y inclure les rébellions et la société civile.

Fin mai, le président français Jacques Chirac avait, en le félicitant de sa réélection, appelé Idriss Deby à "restaurer la concorde" dans son pays.

Mme Girardin doit rencontrer vendredi matin les partis membres de la Coordination pour la défense de la constitution (CPDC), principale coalition de l'opposition qui regroupe une vingtaine de partis.

"Nous avons également évoqué la situation qui nous préoccupe beaucoup, la menace de déstabilisation de l'ensemble de la région, et les différents moyens de sortir de cette crise, car le Tchad est un pays qui subit de plein fouet cette situation", a ensuite indiqué Mme Girardin, faisant référence à la guerre civile qui sévit depuis 2003 au Darfour voisin.

Plus de 200.000 Soudanais sont réfugiés au Tchad après avoir fui le conflit au Darfour, qui a déjà débordé à plusieurs reprises au Tchad.

Vendredi Mme Girardin doit également signer un accord de coopération avec le Tchad.

"La France signera un important accord de coopération avec le Tchad vendredi, accord qui engage la France auprès du Tchad pour les cinq prochaines années et sur des secteurs qui correspondent aux priorités définies par les autorités tchadiennes", a-t-elle indiqué, sans plus de précisions.





Partager cet article

Repost 0

commentaires

Texte Libre

Recherche

A VOS PLUMES