Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 juin 2006 6 24 /06 /juin /2006 17:39

MLPC en session ordinaire
(Agence Centrafrique Presse 22/06/2006)



Bangui, 22 juin ( ACAP)- Le 1er Vice Président par intérim du Mouvement de Libération du Peuple Centrafricain (MLPC) (parti d’Ange Félix Patassé), M. Jean Edouard Koyambounou a demandé aux militantes et militants, jeudi 22 juin 2006, à l’ouverture des travaux de la session du conseil ordinaire politique national, à l’hémicycle du ministère des Affaires Etrangères « de taire leurs divergences qui sont sources de division et de frustration ».


La cérémonie s’est déroulée en présence des représentants des différents partis politiques de l’opposition, entre autres le Rassemblement démocratique centrafricain (RDC), l’Alliance démocratique pour le progrès (ADP), l’Association Londo de Maître Pouzère, l’Alliance pour la solidarité et le développement (ASD) et le MDREC.

M. Koyambounou a exhorté les uns et les autres « à mettre fin aux jérémiades », car a-t-il dit, « il faut moderniser le fonctionnement du parti pour l’adapter aux nouvelles exigences de l’échiquier politique national ».

Il a relevé que « cette modernisation doit passer nécessairement par l’ouverture d’un débat franc, sincère, débarrassé de toute tentative de confiscation de la parole et du culte de la personnalité qui a longtemps freiné l’épanouissement du parti ».

La présente session du conseil politique national du MLPC a pour objectif, de créer un cadre approprié pour une véritable réconciliation de la famille politique.

Il sera également l’occasion pour que tous les militants qui ont écopé de diverses sanctions et qui se sentent lésés, s’expliquent devant les conseillers nationaux.

Les représentants des différents partis politiques d’opposition invités à cette session, ont fait des déclarations souhaitant tous que l’unité et la réconciliation puissent revenir au sein du MLPC.

Ces assises regroupent une centaine de conseillers nationaux de Bangui et de provinces et qui vont se pencher pendant trois jours sur les activités du parti depuis le dernier congrès de juin 2004, le bilan politique et financier, le fonctionnement et le dysfonctionnement du parti, ainsi que l’analyse de la situation générale du pays.


Biongo/ACAP
22 juin 2006

 

© Copyright Agence Centrafrique Presse

Partager cet article

Repost 0
Published by ACP - dans POLITIQUE
commenter cet article

commentaires

Texte Libre

Recherche

A VOS PLUMES