Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 juin 2006 5 30 /06 /juin /2006 13:12
 

30/06 :R.C.A.: communiqué MLPC

Mouvement de Libération du Peuple Centrafricain
(M L P C)
Justice –Liberté -Travail
Fédération Europe Amériques Asie Océanie Moyen-Orient




Le samedi 24 juin 2006, la fédération France/Europe Asie Moyen Orient apprend avec stupeur les résultats des initiatives d’un Certain nombre de camarades suspendus ensuite des actes contraires au règlement intérieur de notre parti. Décision prise par une assemblée générale de notre bureau politique élargi aux membres de notre Conseil Politique National. Sanction qui leur interdit de tout mandat de représentation du parti, d’entreprendre, d’agir, de dire ou de poser des actes au nom du MLPC.
Les camarades sanctionnés entrent en rébellion ouverte, violant les dispositions statutaires et réglementaires de notre parti. Ce qui à suffisance démontre le peu d’esprit militant engagé qui les anime sauf à confirmer leur avidité des aisances du pouvoir égoïste les guidant en leurs actes quotidiens.
Ces militants suspendus et rebelles prennent en catimini l’initiative de se réunir en une pseudo session de notre parti du 21 au 24 du mois en cours en toute illégalité dont - ils la transforment à 2 heures de la fin de leur simulacre entreprise en un fantaisiste congrès.
Il y a lieu de rappeler que notre parti a perdu le pouvoir avec ces camardes au gouvernement à la primature et haute sphère de l’Etat. A ce jour, tout porte à croire, à les entendre ou les voir faire comme s’ils n’avaient pas échoué par le fait de la réussite du coup d’état en l’absence du Président de la République (complicité du coup d’état réussi ou incompétence sont les seuls attributs qui leurs sont connus et murmurés à présent sans oublier les allocutions approximatives, incohérentes et une forte proportion à abuser de la chose publique). Un sérieux et conséquent politique s’ils le sont, il y a lieu avant toute précipitation d’asseoir une démarche d’inventaire, de remise en cause qui s’impose à eux, comme à nous militants du MLPC.
Nos rebelles de camarades viennent de poser des actes criminels, contraires aux valeurs et idéaux de notre parti, actes n’engageant pas le MLPC ni ces militants et de loin notre fédération qui n’a que déférence qu’en notre Président, le camarde Ange Félix PATASSE et les membres de notre bureau politique élus lors du congrès de juin 2004.
Pour éviter toute confusion et amalgames auprès des militantes, militants et sympathisants du MLPC, votre fédération dénonce l’entreprise anti - militante des camarades suspendus de notre parti et confirme avec force que la direction du parti issu des résolutions de notre congrès sous l’autorité du camarade Ange Félix PATASSE revêt sans conteste la légitimité statutaire de droit et ce, conformément à la manifestation de la volonté souveraine de la base.
Militantes et militants du MLPC que nous sommes, démocrates d’esprit et d’option idéologique que philosophique, nous ne pouvons dénier le droit à un centrafricain ou groupe de compatriotes de créer leur parti politique.
Au lieu d’être sources du désordre en notre sein, les camarades suspendus et entrés en dissidence et ayant pour financier et manipulateur Martin ZIGUELE secondés de Marie – Chantal Gabriel Jean Edouard KOYABOUNOU, Jackson MAZETTE, Jean Michel MANDABA etc. … feront mieux de créer leur propre parti politique.
Fort de ce qui précède, la fédération MLPC France/Europe/Amériques/Moye- Orient/Asie/Océanie en appelle aux dissidents de notre parti de vite enregistrer leur nouveau parti politique au ministère de l’intérieur à Bangui, de cesser d’user à des fins lucratives les logos, dénominations, emblèmes et devises de notre parti.
Car notre parti ne peut être réduit à une association des assoiffés du pouvoir composé d’individus en quête de satisfecit primaire, égoïste et ridicule. La grandeur d’un homme politique passe par une discipline, l’observation stricte des règles et dispositions régissant le parti politique dont – il se réclame adhérent ou membre.
Militantes et militants du MLPC l’heure est grave, notre adversaire premier (BOZIZE) du moment a réussit l’inféodalisation de notre parti par l’entremise des fragiles de nos camarades qui n’ont pu résister aux épreuves actuelles.
En ces heures et jours délicats de la lutte politique, nous vous appelons à opter pour une unité déterminée autour de notre Président afin, de sauver la maison MLPC des griffes de ses prédateurs et marchants de satisfaction personnelle qui n’ont pour stratégie troquer le MLPC à l’adversaire.
Notre objectif à atteindre aujourd’hui et demain est de définir avec les filles et fils de Centrafrique un nouveau pacte social et républicain pour le développement de la Centrafrique sous l’autorité de notre Président.
Nous appelons les militantes, militants des cellules, sections, sous – fédérations, fédérations, les organes connexes, les Conseillers Politiques Nationaux ainsi que les membres du bureau politique de ne point reconnaître le nouveau parti politique crée par les dissidents rebelles, résultat d’une longue machination, manœuvre ourdie dans nos dos pour imploser l’invincible MLPC.

Camarades militantes, militants & sympathisants du MLPC ensemble, uni et discipliné nous vaincrons et la démocratie triomphera.

Vive le MLPC
Vive les militantes & militants du MLPC
Vive la démocratie


Fait à Paris le, 24 juin 2006
Le Président Fédéral
Représentant du Président du Parti
Lin BANOUKEPA

Source: Alwihda -

Partager cet article

Repost 0
Published by MLPC - dans POLITIQUE
commenter cet article

commentaires

Texte Libre

Recherche

A VOS PLUMES