Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 juin 2006 5 30 /06 /juin /2006 17:45
  FOCUS SUR L'ACTUALITÉ

 

MINI-SOMMET DE L’U.A SUR LA CÔTE D’IVOIRE GBAGBO DIT NON
 
 


Le Chef de l’Etat ivoirien est arrivé hier, à 18h30, à l’aéroport international de Banjul. Il a été accueilli à sa descente d’avion par le Président gambien, Yahya Jammeh, et le président de la Commission de l’Union africaine (U.A), Alpha Oumar Konaré. Du côté ivoirien, le ministre des Affaires étrangères, Youssouf Bakayoko, participe à la 9ème session ordinaire du Conseil exécutif de l’U.A (28-29 juin). Des assises qui préparent le terrain à la Conférence des Chefs d’Etat qui s’ouvre demain.

Une partie de la trentaine de Chefs d’Etat attendus à cette 7ème session ordinaire a commencé à arriver hier à Banjul. Ils logeront pour la plupart dans des villas situées côte-à-côte dans un complexe dénommé Sanimen-tereng A.U. Au nombre des Présidents arrivés hier se trouvent le Chef de l’Etat nigérian, Olusegun Obasanjo, et le Président en exercice de l’U.A, Denis Sassou Nguesso. Le Chef de l’Etat congolais est accompagné d’une forte délégation, à l’instar de son homologue ivoirien dont la délégation comprend une soixantaine de personnes.
Le Secrétaire général des Nations unies, Kofi Annan, est attendu aujourd’hui “au plus tard” à Banjul. Il aura certainement la confirmation, à son arrivée, de la ferme opposition de la Côte d’Ivoire à son intention d’organiser, samedi à 16h, un mini sommet sur la crise ivoirienne. “On ne veut pas de mini sommet sur la Côte d’Ivoire. Nous sommes venus à un sommet de l’Union africaine. Nous sommes contre le principe même de ce mini sommet. Le dossier ivoirien n’appartient pas à l’ONU pour que son Secrétaire général convoque un mini-sommet, de plus en marge d’un sommet de l’U.A”, nous a déclaré un diplomate ivoirien. Qui a assuré que la délégation ivoirienne a officiellement donné sa réponse, jeudi, aux services du Secrétaire général de l’Onu.
En effet, nous a expliqué cette source, c’est seulement hier après-midi, à environ une heure de l’arrivée du Président Gbagbo, que le protocole de Kofi Annan a approché la délégation ivoirienne pour l’informer de la tenue de ce mini sommet. Une attitude jugée, non seulement cavalière, mais bien plus, inopportune et suspecte. La délégation ivoirienne ne s’explique pas que Kofi Annan prenne sur lui de convoquer un mini sommet sur la Côte d’Ivoire, d’en établir l’ordre du jour, de choisir les Chefs d’Etat qui y participeront et qui prendront des décisions préétablies. En disant notamment que les élections ne pourront pas se tenir à l’échéance prévue et ainsi imposer un schéma pour l’après 31 octobre.
L’U.A pas associée
Pour la délégation ivoirienne, cette démarche est démobilisatrice à une période où tous les efforts doivent converger pour la tenue des élections le 31 octobre 2006 “même si ce n’est pas une date fétiche”. La partie ivoirienne souhaiterait donc que la communauté internationale, en particulier l’U.A qui a le dossier ivoirien en main, soutienne le processus en cours, notamment le dialogue inter ivoirien, pour qu’on aille au plus tôt au désarmement et aux élections. Alors que le dossier ivoirien n’est pas du ressort de l’ONU mais de l’Union africaine. L’Onu n’intervenant, à la demande de l’U.A, qu’en soutien, surtout financier et logistique.
Interrogé par des journalistes ivoiriens sur ce qu’il pense de ce mini sommet, Alpha Oumar Konaré a expliqué que l’U.A n’a pas été associée à cette initiative. “Nous avons simplement été conviés”. Puis il a ajouté: “Nous attendons l’arrivée de Kofi Annan pour qu’il nous dise ce qu’il souhaite exactement”. Le président de la Commission de l’U.A dit, lui aussi, ne pas s’inscrire dans la perspective d’un report du scrutin présidentiel en Côte d’Ivoire. “Pourquoi voulez-vous absolument qu’il n’y ait pas d’élection? Nous, nous travaillons pour cela (tenue effective des élections, ndlr)”, a conclu Konaré.


Envoyée spéciale à Banjul

Auteur: Michèle PEPE


© Copyright Fraternite-Matin

Partager cet article

Repost 0
Published by FRATERNITE MATIN - dans POLITIQUE
commenter cet article

commentaires

Texte Libre

Recherche

A VOS PLUMES