Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 juillet 2006 3 12 /07 /juillet /2006 21:02
La société civile togolaise face au pouvoir
(APA 12/07/2006)


APA - Lomé, (Togo) Le ministre de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation, Foly Bazi Katari a appelé lundi, à Lomé, la société civile togolaise à se positionner par rapport au pouvoir, dans un message à l’ouverture du colloque sur les relations entre les Organisations de la société civile (Osc) et l’Etat.

« Dans le contexte politique togolais actuel marqué par la suspicion permanente, le parti - pris et la méfiance, le positionnement des Organisations de la Société Civile (OSC) par rapport au pouvoir est très attendu et très déterminant pour sa crédibilité », a déclaré M Katari.

Les Accords de Cotonou signés en juin 2000 ont mis un accent particulier sur l’implication des organisations de la société civile aux processus et politiques de développement dans les différents pays, rappelle t-on.

Tout en reconnaissant qu’elle est devenue incontournable, « la société civile au Togo, n’a pas véritablement exploité tout le potentiel qui est le sien », a déploré le ministre de l’administration territoriale.

Les raisons à cette faiblesse des OSC du Togo sont liées à l’environnement institutionnel et politique mais beaucoup plus « au faible professionnalisme des acteurs, aux capacités limitées en terme de mobilisation de ressources propres et à l’inexistence de code de conduite et de déontologie en la matière », a ajouté M. Foli Bazi.

« Il n’est un secret pour personne qu’aujourd’hui, les ONG, les associations, les syndicats, les groupements de base et les structures faîtières de ces organisations sont confrontés à des difficultés considérables qui compromettent leur efficacité sur le terrain, voire leur survie », a t-il ajouté.

Dans les années 90 correspondant à celles de l’ouverture du pays à la démocratie, il a été noté au Togo, une prolifération d’associations et d’organisations non gouvernementales, prenant prétexte de la liberté d’association consacrée par l’article 30 de la Constitution togolaise de 1992.

Le dialogue politique intertogolais enclenché depuis le 21 avril dernier a, en son sein, de nombreux membres de la société civile parmi la cinquantaine y participe


AFT/ib/APA
11-07-2006





 

© Copyright APA

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Texte Libre

Recherche

A VOS PLUMES