Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 juillet 2006 1 17 /07 /juillet /2006 20:31
LETTRE OUVERTE A PATASSE AINSI QU'A SES SBIRS
Très chers compatriotes,
 
L'heure est gravissime, il y a des choses dans la vie d'un être humain que l'on ne pourra lui ôter c'est sa fierté et honneur.
 
Patassé et ses sbires doivent avoir bonne souvenance de la manière à laquelle ils ont traité et humilié le peuple Centrafricain.
 
Nous Centrafricains qui avions voté pour sa première candidature, qu'il prenne les rennes du pays n'avions point le choix entre le choléra et la peste ce choix était vite fait.
 
Nous avions vite compris que l'homme en question n'était qu'un vil escroc démagogue et paranoïaque.Ajouter à cela ses talents d'éthylique chronique. 
Le tribalisme,, voire le régionalisme qu'il a institué demeure encore présent dans la tête de tous les centrafricains.
 
Les viols, vols, détournements de deniers publics et exécutions sommaires découlant de sa mandat ure resteront graver à jamais dans notre mémoire.
 
Je m'adresse ici à ses valets qui s'évertuent à nous ressasser les tristes moments de l'histoire centrafricaine.
Je ne pense pas qu'un Partisan de MLPC bien instruit avec une parfaite connaissance de la bienséance ne pourra s'agiter autant dans ces moments de recueillement.
 
Cet ivrogne a t'il la mémoire courte?l'lorsqu'il déclarait sur les ondes internationales ne pas avoir honte du travail accompli par son fils MBEMBA?
 
Le rêve n'est point interdit même lorsqu'il découle de consommation excessive de bar bitures...mais qu'il remercie le ciel de la clémence du pouvoir en place qui tarde à dépêcher des commandos  là ou il se trouve
et le ramener au pays pourqu'il s'explique devant un tribunal révolutionnaire.
 
Le gouvernement actuel a la possibilité et le droit de le traduire en justice pour usurpation de titre de chef de l'état,incitation à la rébellion ,entrave et dégradation de l'image la nation centrafricaine.
 
Quant à ceux qui continuent à battre compagne pour les causes perdues de cet ignare, qu'ils continuent à boire et manger avec l'argent du sang 
des centrafricains qu'ils ont volé...que de nous pourrir la vie avec des stupidités.
 
Qu'ils aillent tous au Diable !!!Procès ou pas procès Patassé et ses complices doivent payer un jour de leurs actes....
 
Raymond BOMONGO
 
 

Partager cet article

Repost 0
Published by BOMONGO Lucé Raymond - dans DEMOCRATIE PARTICIPATIVE
commenter cet article

commentaires

Texte Libre

Recherche

A VOS PLUMES