Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 juillet 2006 3 19 /07 /juillet /2006 15:01

CENTRAFRIQUE -

                                               


L'interdiction de toute tenue de congrès contraire aux règlements intérieurs des partis ou groupements politiques

Le gouvernement centrafricain va imposer aux factions dissidentes des partis politiques de se constituer légalement en groupe ou parti si elles veulent organiser des réunions ou des congrès, selon une information de Bangui mardi.

"Tout groupe ou organe dissident ne saurait être reconnu par ( le gouvernement), sauf à remplir les formalités légales pour se constituer en un nouveau parti ou groupement politique", indique une circulaire du ministre de l'Intérieur Michel Sallé publiée lundi dans la presse centrafricaine.

"Toute tenue de congrès contraire aux règlements intérieurs des partis ou groupements politiques est interdite de cérémonie officielle jusqu'à preuve du contraire", ajoute le texte ministériel.

Deux partis politiques, le Mouvement de libération du peuple centrafricain (MLPC) du président déchu Ange-Félix Patassé et le Front patriotique pour le progrès (FPP) de l'opposant historique Abel Goumba, ont été secoués ces dernières semaines par de graves dissensions internes.

En exil au Togo, M. Patassé a été suspendu en juin de ses fonctions de président du MLPC lors d'un congrès organisé par un bureau politique qu'il ne reconnaissait pas.

Le fils de M. Goumba, Alexandre Goumba, a lui été élu président du FPP en mars lors d'une assemblée générale extraordinaire contestée par une frange du mouvement.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Texte Libre

Recherche

A VOS PLUMES