Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 juillet 2006 4 20 /07 /juillet /2006 20:07

Six chaînes de télévision suspendues pour"les violations et manquements"

Comment un seul homme peut il detenir plus de huit chaînes de télévision en Afrique ?


La Haute autorité des médias (HAM) de la RDCongo a décidé de suspendre, pendant 72 heures, six chaînes de télévision à Kinshasa, y compris une publique, de participation à la campagne électorale en cours, selon un communiqué de la HAM parvenu mardi à Xinhua.

Ces chaînes de télévision sont montrées du doigt pour "la violation de la réglementation sur les médias" en matière d'équilibre entre les candidats aux premières élections démocratiques du pays depuis plus de 40 ans.

La RDCongo doit tenir le premier tour de la présidentielle et les législatives le 30 juillet.

Il s'agit de la Radio télévision nationale congolaise (RTNC, publique), du Canal Congo télévision (CCTV) et du Canal Kin télévision (CKTV) sous contrôle du vice-président Jean-Pierre Bemba issu de l'ancienne rébellion du Mouvement de libération du Congo (MLC), du Digital Congo proche du chef de l'Etat Joseph Kabila, ainsi que Global Télévision et Afrika Télévision privées.

"Les six chaînes dont il est question sont parmi les 38 que compte la ville de Kinshasa qui persistent dans les violations et manquements malgré une série d'observations, mises en garde et mises en demeure qui leur ont été adressées par la HAM", explique la HAM dans le communiqué.

Mais l'exécution de la décision de la HAM est au procureur général de la République.

La HAM chargée de la régulation du secteur des médias, est l'une des commissions d'appui à la Transition congolaise initiée le 30 juin 2003 et qui prendra fin après la mise en place des institutions démocratiquement élues.

La Mission d'observation électorale de l'Union européenne en RDCongo avait exprimé mardi sa préoccupation sur le déséquilibre existant dans la campagne électorale en cours, dont le monopole de certains acteurs politiques sur des médias, donc l'accès aux électeurs.

 

© Copyright CRI

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Texte Libre

Recherche

A VOS PLUMES