Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 juillet 2006 7 23 /07 /juillet /2006 23:34

24/07 :Tchad: Le capitaine Nour vient de perpétrer la plus grande boucherie

Le capitaine Nour vient de perpétrer la plus grande boucherie qu’ait connue le Fuc depuis sa création. Au total, cinq personnes membres du Fuc ont été sommairement exécutées sur ordre du capitaine Nour, président du Fuc. Parmi les personnes exécutés, le week-end dernier, figurent deux officiers supérieurs, Mahamat Abdelchakour et son frère Yahya Abdelchakour. Si les trois des cinq personnes exécutées sont des simples combattants, les deux frères Abdelchakour sont des officiers très actifs et connus de l’opposition du Fuc. Yahya Abdelchakour était l’aide de camp du chef d’état major, le défunt Mahamat Issa. Il était le bras droit du colonel Mahamat Issa, pendant toutes les opération militaires, jusqu’aux portes de la capitale tchadienne, le 13 avril dernier. L’erreur fatale de Yahya c’est d’avoir contredit la version du capitaine Nour, selon laquelle le chef d’état major le colonel Mahamat Issa aurait trahi le Fuc. Le capitaine n’apprécie pas qu’on le contredise et n’hésite pas à régler les comptes à ceux qui se cachent derrière la démocratie pour exprimer des points de vue différents. Selon une source militaire crédible du Fuc, c’est Yousouf Abdelkéim, le petit frère du capaitaine Nour Abdelkérim, qui a été chargé d’éliminer les deux frères Abdelchakour. Il leur a tendu une embuscade. Interrogé par Alwihda, Koma Manoufi, membre du FUC, et parent des défunts, a confirmé l’exécution des Abdelchakour.

Le capitaine Nour est connue pour sa brutalité. Il est responsable de l’exécution, en 1997, de Bachar Abdoulaye, vice président du colonel Garfa, de l’étudiant Safi Garfa en 2003. Il a fait arrêter par les soudanais, Mahamat Abbo Silek, son frère germain, pendant plus de dix mois.
Aujourd’hui, on peut se demander si l’intervention française le 13 avril n’a pu sauver les tchadiens d’un criminel dangereux ?
Nos condoléances aux famille et parents de Abdelchakour. Il laisse derrière lui une grande famille. Que Dieu la protège.
Enfin, les leaders de l'opposition doivent condamener ces genres d'atrocités d'un autre âge.

Fathi Hamid
Membre du Fuc
Parent des regrettés

Partager cet article

Repost 0
Published by ALWIHDA - dans REBELLION
commenter cet article

commentaires

Texte Libre

Recherche

A VOS PLUMES