Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 juillet 2006 2 25 /07 /juillet /2006 01:35

L'AIDE MILITAIRE DE LA FRANCE FAIT DES VAGUES DANS LA MAJORITE PRESIDENTIELLE



 

L'aide militaire de la France fait des vagues non seulement au sein des populations mais aussi dans certains milieux politiques notamment au sein de la majorité présidentielle.
Si les populations civiles et souvent désarmées ont poussé un ‘‘ouf'' de soulagement parce qu'elles sont les principales victimes des coupeurs de route et des bandes armées qui empêchent manifestement le développement économique et social de la République centrafricaine, ce n'est pas le même ton au sein de l'opposition qui pense que l'option militaire est toujours une option dangereuse aux conséquences incalculables. Par ailleurs, l'opposition pense qu'il s'agit d'un appui logistique temporaire qui ne saurait régler tous les problèmes de la RCA qui sont d'abord des problèmes de gouvernance, de respect des libertés et des droits de l'homme, de respect des engagements politiques afin de rompre définitivement avec les errements du passé qui ont conduit aux soubresauts politico-militaires de 1996 à 2003.
C'es à ce titre qu'un texte de l'opposition parle avec véhémence de ‘‘Pansement alcoolisé'' qui peut soulager mais ne saurait régler les problèmes à la racine. Il va sans dire que l'opposition politique continue de camper sur l'exigence d'un dialogue politique entre les pouvoirs publics, l'opposition politique et l'opposition armée afin de trouver des solutions politiques durables aux problèmes intérieurs de la RCA qui sont induits par le mal gouvernance, la gestion patrimoniale, le tribalisme, l'exclusion, la corruption et l'impunité.
Bien évidemment, le gouvernement, la majorité présidentielle n'émettent pas sur la même longueur d'onde. Et pour cause ! Chaque entité défend sa chapelle. De fait, la majorité présidentielle se réjouit de l'aide militaire (aide logistique, renseignements aériens pour sécuriser l'ensemble du territoire). On applaudit la France à l'Assemblée Nationale (discours du président Célestin Leroy Gaombalet). L'ancien Directeur National de Campagne (DNC) de François Bozizé et ancien ministre de la Communication limogé pour malversations financières (contrôle paiement) vient de rendre public un communiqué de l'Association KNK qui se félicite de l'aide militaire française non sans remercier la France pour ce geste d'amitié et de coopération agissante.
On sait le GPPMP a concocté un communiqué de presse relatif à l'aide militaire française à la République Centrafricaine dont la publication a été différée pour ce jeudi. Précaution d'usage ou attentisme ? Dans tous les cas, le GPPMP inscrit cette aide dans la longue tradition de coopération entre la RCA e la France. Il pense aussi qu'à travers un appui et une couverture aériens consistants et conséquents, les FACA et la FOPMUC qui se battent sur le terrain avec courage et détermination verront leurs capacités opérationnelles renforcées. Mais, le GPPMP exhorte par ailleurs la France à poursuivre son aide dans des domaines sensibles comme la santé, l'éducation, l'aide budgétaire, l'environnement et les infrastructures.
Mais ce groupe politique ne pense pas moins que quand le pays brûle, les centrafricains de tous bords doivent taire leurs divergences politiques afin de conjurer le mal d'abord avant d'agiter des exigences politiques comme le dialogue politique. Une manière pour le GPPMP d'amorcer la le débat sur la question du dialogue politique que continue d'exiger l'opposition ?
Tant mieux si l'aide militaire française ne fait pas obstruction à la question du dialogue politique. Car, on aimerait tant connaître la position du Président de la République et de sa majorité politique plutôt divisée et en ébullition. Il n'en demeure pas moins que facteurs extérieurs, fussent-ils de l'aide extérieure massive, ne saurait durablement et valablement garanti la paix intérieure, l'unité, la bonne gouvernance et la réconciliation nationale.
On peut penser à juste titre, que'' les mêmes causes placées dans les mêmes conditions produisent les mêmes effets''. Un principe politique qui s'applique. Car, il est aisé de démontrer que le mal gouvernance, la gestion patrimoniale, clanique, clientéliste, népotiste, la corruption et l'impunité ont été à la source des soubresauts politico-militaires qui ont failli embraser le pays dans un passé récent.
Un Etat démuni comme la RCA ne peut toujours compter sur l'aide extérieure, fut-elle militaire, mais comme le dit cette sagesse séculaire : « AIDE-TOI LE CIEL T'AIDERA ». A bon entendeur salut !

Lundi 24 Juillet 2006
Eloi Koyo

Partager cet article

Repost 0
Published by LE CONFIDENT - dans DEMOCRATIE PARTICIPATIVE
commenter cet article

commentaires

Texte Libre

Recherche

A VOS PLUMES