Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 juillet 2006 3 26 /07 /juillet /2006 16:22

Reprise de la diplomatie tchado-soudanaise et campagne anti-soudanaise ?!

‘‘Le coup diplomatique’’, titre le progrès daté du 13 juillet, qui nous révèle que le ministre des Affaires étrangères et de l’Intégration Africaine, M. Ahmad Allam-mi, est revenu, dans la nuit du mardi 11 juillet dernier de Khartoum, avec la promesse des autorités soudanaises d’envoyer «incessamment», une délégation au Tchad, ‘‘en vue de mettre sur pied une structure chargée de régler le problème clé de la sécurité à la frontière entre les deux pays’’. Cette nouvelle donne a fait dire au progrès que ‘‘les herbes se coupent sous les pieds’’, et que ceux-ci se chercheraient des abris au Tchad.

‘‘Déby et El-Béchir redevenus frères’’, ironise de son côté n’djaména bi-hebdo qui s’interroge si ‘‘l’axe N’Djaména-Khartoum se réchauffera-t-il dans les jours à venir ?’’. Le journal poursuit en se demandant si ‘‘les injures proférées par Déby à l’endroit de El-Béchir seront-elles passées par pertes et profits par le régime de Khartoum qui espère échapper ainsi au déploiement des casques bleus ?’’. Et de poursuivre plus loin que ‘‘le début de la réconciliation est sans doute à la base des mouvements rebelles tchadiens ces dernières semaines’’ en précisant que ‘‘la troupe de Mahamat Nour a migré vers le Dar Tama tandis que le reste du FUC est allé pus au sud, aux confins de la frontière centrafricaine’’. Et enfin, le bi-hebdo d’analyser que ‘‘les deux mouvements rebelles rentreront dans les rangs si les deux Etats manifestent une réelle volonté de faire la paix’’, mais nuance-t-il ‘‘on attend de voir avant de croire : Déby et El-Béchir se sont appelés frères même au plus fort de leurs divergences’’.

Respect des accords? En tout cas, ce n'est pas sur le président tchadien Idriss Déby qu'il faut compter. A ce propos, l'ex-président centrafricain en sait quelque chose. Depuis plus de deux semaines, une forte délégation ministérielle tchadienne séjourne en Europe et précisement en France, avec pour seule objet de mobiliser l'opinion contre ce que le ministre des Droits de l'Homme appelle "l'impérialisme soudanais". Des milliers d'exemplaires d'un document bien monté avec des photos à l'appui expliquent l'implication de "l'impérialisme soudanais" dans la destabilisation du Tchad.

Partager cet article

Repost 0
Published by BOMONGO Lucé Raymond - dans TRIBUNE GOUVERNEMENTALE
commenter cet article

commentaires

Texte Libre

Recherche

A VOS PLUMES