Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 octobre 2006 6 28 /10 /octobre /2006 00:44

Un hélico de la Licorne sur le toit de Gbagbo

Le CNRD proteste énergiquement, . La Licorne réagit

samedi 28 octobre 2006 par Le secrétaire général adjoint NYAMIEN N. Messou

 

Le Congrès National de la Résistance pour la Démocratie (CNRD) informe les populations ivoiriennes, les communautés étrangères, en particulier françaises et ouest-africaines qui ont choisi notre pays comme seconde patrie, ainsi que l’Organisation des Nations Unies en Côte d’Ivoire (ONUCI), des graves périls que font peser la France et ses troupes armées sur la paix en Côte d’Ivoire. Selon des sources dignes de foi, des forces obscures sous la houlette de la Licorne préparent un gigantesque projet de déstabilisation de la République de Côte d’Ivoire. Plusieurs faits attestent, du reste, des sombres desseins de la France pour la Côte d’Ivoire et l’Afrique de l’Ouest. Le stationnement d’un hélicoptère de l’armée française pendant 20 minutes, ce vendredi 27 octobre 2006 à 10h05 heures GMT, au-dessus de la Résidence officielle du Chef de l’État, l’invitation pressante faite aux ressortissants français à quitter le territoire ivoirien avant le 31 octobre 2006, les parades indécentes de soldats français dans les quartiers d’Abidjan et son agglomération, l’activation des réseaux dormants de la rébellion et l’infiltration de la capitale économique par des mercenaires proches de La Licorne sont autant de signes qui ne trompent pas. Ce complot préparé et conçu par l’État-major de la Licorne, en plein accord avec l’Élysée, vise à attenter à la vie des plus hautes personnalités civiles et militaires de l’État, donc à renverser le pouvoir légalement et légitimement établi du Président de la République Son Excellence Monsieur Laurent Gbagbo. Le Président français Jacques Chirac et ses sbires préparent bel et bien un nouveau massacre des paisibles populations de notre pays, après les douloureux événements de novembre 2004. Les principaux leaders de la jeunesse patriotique les plus en vue sont également visés par cette vague d’assassinats massifs. Le CNRD dénonce à l’avance ce terrorisme d’Etat et met en garde la Force Licorne contre l’effet boomerang de ses agissements. Il demande à Monsieur Chirac de retrouver ses sens. A défaut, que le Chef de l’État français ait enfin le courage de déclarer officiellement “ sa ” guerre à la Côte d’Ivoire. Il devra alors en assumer pleinement les conséquences devant le peuple Ivoirien, le peuple Africain et l’Humanité.

Fait à Abidjan, le 27 octobre 2006 Pour le CNRD Le secrétaire général adjoint NYAMIEN N. Messou

Vol stationnaire d’un hélicoptère français sur la résidence du chef de l’Etat à Cocody

La réaction de la Force Licorne

Colonel Charles De Kersabiec : « C’est une hallucination »

Un hélicoptère de l’armée française s’est- il vraiment payé le luxe d’aller non seulement survoler la résidence du chef de l’Etat, mais surtout y effectuer un vol stationnaire, par ces temps qui courent ? L’information donnée par le Congrès National de la Résistance pour la Démocratie ( CNRD ), un regroupement de mouvements proches du président Gbagbo, est si grave qu’elle n’a pas manqué de susciter la réaction immédiate du porte parole de la Force Licorne, le Colonel Charles De Kersabiec. Pour l’officier français, il ne s’agit ni plus ni moins que d’une hallucination. « Nous n’accordons aucun intérêt à ces élucubrations. Ce sont des informations dénuées de tout fondement », affirme le porte parole. Le Colonel De Kersabiec a souligné que les militaires français ont effectué comme d’habitude des vols sur la région d’Abidjan, mais à aucun moment, ils n’ont survolé la zone dont fait allusion le CNRD. « Ceux qui habitent ce quartier peuvent en témoigner, nos forces n’ont fait aucun survol de ce quartier précis, encore moins de vol stationnaire », a encore tenu à préciser l’officier de la Force Licorne que nous avons joint au téléphone.

Propos recueillis par Charles d’Almeida

Partager cet article

Repost 0
Published by BOMONGO Lucé Raymond - dans INSECURITE
commenter cet article

commentaires

Texte Libre

Recherche

A VOS PLUMES