Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 novembre 2006 1 13 /11 /novembre /2006 04:07
Exclusif - Solution ivoiro-ivoirienne du chef de l’Etat: Gbagbo propose le poste de Premier ministre à Soro
(Nord-Sud 10/11/2006)


Le père Noël n’est pas encore descendu du ciel. Mais le chef de l’Etat a décidé d’offrir la primature à Guillaume Soro dans un partage du pouvoir. Offre inattendue à l’adversaire, qui dévoile un pan du «plan Gbagbo», dont les grandes lignes se forment dans des tractations secrètes au moment où il jette au feu la 1721 et son opposition. Récit des coulisses de la diplomatie.

Solution inattendue, mais suffisamment téméraire à la limite provocatrice pour hérisser les cheveux du plus fervent « patriote » du camp présidentiel. Le chef de l’Etat qui a entamé depuis mardi des consultations avec les couches sociales du pays, a dans ses tiroirs une thérapie de cheval pour guérir le malade ivoirien : un règlement direct du conflit, un partage du pouvoir avec les ex-rebelles. Selon des sources bien introduites, Laurent Gbagbo, dans son nouveau schéma de sortie de crise, propose à Guillaume Soro le poste de Premier ministre ! le patron des Forces nouvelles (FN) devra remplacer Charles Konan Banny, selon ce plan dont des bribes ont été lâchées lors des diplomaties de couloir, avant la réunion des acteurs politiques ivoiriens à New York le 20 septembre. A cet effet, des démarches sécrètes ont eu lieu. Le chef de l’Etat a envoyé des émissaires à Bouaké pour rencontrer le secrétaire général des Forces nouvelles. Face au caractère inattendu de cette proposition «ivoiro-ivoirienne», les ex-rebelles n’ont montré aucune réaction. Ils ont demandé aux émissaires de dire à Gbagbo de mettre ses propositions par écrit. Les Forces nouvelles savent plus que quiconque que cette solution-choc est adossée à des arrière pensées ou idées.

Primo. Ce plan consacre la mort de la résolution 1721 des Nations unies, qui permet au Premier ministre de prendre des décrets- lois et des ordonnances. Sur le papier, Gbagbo est programmé pour inaugurer les chrysanthèmes. En entraînant Soro dans un tandem serré à la Charles Konan Banny, il froisse les prescriptions onusiennes et espère obtenir de lui le désarmement. Puis lui donner l’estocade le moment venu. Ce mariage avec les ex-rebelles aura en outre pour effet d’exclure la communauté internationale de l’arbitrage du conflit.

Secundo. Le RHDP n’est pas représenté dans ce nouveau schéma. Très bruyant depuis quelques mois, le Rassemblement des houphouetistes pour la démocratie et la paix est une menace pour la galaxie patriotique. Les bagarres sur les audiences foraines et la capacité de résistance des jeunes de l’opposition ont équilibré la terreur dans la rue. En excluant les houphouëtistes de ce partage du pouvoir, il espère casser l’opposition et asseoir une suprématie totale dans le Sud. Sans l’opposition politique, Guillaume Soro amputé d’un bras, serait à la merci des «jeunes patriotes» et autres faucons de la présidence ivoirienne. Quelle suite le maître du Nord réservera-t-il à ce cadeau qui pourrait ne pas contenir que des roses de paix ?
Wait and see.

Assoumane Bamba


 

© Copyright Nord-Sud

Partager cet article

Repost 0
Published by BOMONGO Lucé Raymond - dans TRIBUNE GOUVERNEMENTALE
commenter cet article

commentaires

Texte Libre

Recherche

A VOS PLUMES