Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 novembre 2006 3 15 /11 /novembre /2006 21:41

RDCongo: Joseph Kabila remporte l'élection présidentielle

Le président sortant de la République démocratique du Congo, Joseph Kabila, le 17 octobre 2006 à Kinshasa
Le président sortant de République démocratique du Congo (RDC) Joseph Kabila a remporté le second tour de l'élection présidentielle du 29 octobre avec 58,05% des suffrages exprimés, a annoncé mercredi soir la Commission électorale indépendante (CEI) à la télévision nationale.
Le plus jeune chef d'Etat africain (35 ans), désigné en 2001, a obtenu 58,05% des voix contre 41,95% à son adversaire le vice-président Jean-Pierre Bemba, avec un taux de participation de 65,36% sur 25,4 millions d'inscrits.
L'écart entre les deux candidats est de 2.616.957 voix.
"Ayant recueilli la majorité absolue des suffrages exprimés au second tour, est déclaré élu président de la République démocratique du Congo, Kabila Kabange Joseph", a déclaré le président de la CEI, l'abbé Apollinaire Malu Malu, depuis un salon d'un grand hôtel de Kinshasa, placé sous la très haute surveillance de Casques bleus de l'ONU.
"Les présents résultats seront publiés et transmis à la Cour suprême de justice (CSJ)", conformément à la loi électorale, a-t-il ajouté.
Si la CSJ, en charge du contentieux électoral, confirme ces résultats, Joseph Kabila, arrivé au pouvoir après l'assassinat de son père le président Laurent-Désiré Kabila, deviendra le premier président élu au suffrage universel direct de l'ex-Zaïre.
L'annonce de ces résultats provisoires complets de la CEI intervient dans un climat extrêmement tendu à Kinshasa, largement acquise à l'ex-rebelle Bemba dont le camp a multiplié les déclarations virulentes ces derniers jours, mettant en cause l'impartialité de la commission électorale et prévenu qu'il n'accepterait "pas un hold-up électoral visant à voler au peuple congolais sa victoire".
La CEI a précisé que les huit membres de son bureau étaient présents à l'ouverture de la délibération sur les résultats du second tour et que seuls sept étaient présents "à la clôture".
Contacté par l'AFP, Delion Kimbulungu, le porte-parole du président de la CEI a indiqué que Marie-Rose Mika, première vice-présidente de la Commission issue du Mouvement de libération du Congo (MLC) de Jean-Pierre Bemba, était partie avant la fin des délibérations.
La capitale, encore sous le choc d'affrontements à l'arme lourde entre troupes des deux candidats en août, a été à nouveau secouée samedi par des violences meurtrières qui ont fait quatre morts aux abords de la résidence officielle du vice-président.

Partager cet article

Repost 0
Published by BOMONGO Lucé Raymond - dans TRIBUNE GOUVERNEMENTALE
commenter cet article

commentaires

Texte Libre

Recherche

A VOS PLUMES