Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 novembre 2006 2 21 /11 /novembre /2006 22:57

 
APA - Goma - (RDCongo) Le général dissident et déchu, Laurent Nkundabatware, à travers son mouvement politico-militaire, le congrès national pour la défense du peuple (CNDP), ne cesse depuis bientôt deux semaines, de recruter des combattants qui sont regroupés dans la localité de Kimoka, à 10 km de Sake, et à 37 Km de Goma, en territoire de Masisi, selon des voyageurs en provenance de cette localité.

Selon cette source, les populations de Kimoka et de Sake ne cessent d’exprimer leur crainte de constater que les troupes du CNDP font face à des éléments des Forces armées de la RDC appartenant à la 11ème brigade intégrée venue de Luberizi au Sud-Kivu après leur formation.

Ces populations redoutent les fusillades du 5 août 2006 dernier ayant opposé les éléments fidèles à Laurent Nkundabatware de la 83ème brigade à ceux de la 9ème brigade brassée et qui s’étaient soldées par des morts d’hommes et des pillages auprès des pauvres populations civiles.

Outre les militaires de la 83ème brigade des rwandophones non brassés de la ANC/RCD à sa solde, Laurent Nkundabatware est allé puiser dans la réserve des soldats de l’armée patriotique rwandaise (APR) qui ont été démobilisés par le gouvernement rwandais après avoir combattu en RDCongo aux côtés de leurs alliés du RCD.

Ces démobilisés rwandais qui arrivent à Kimoka en tenue civile, sont ravitaillés en armes, munitions et tenues militaires et deviennent des soldats des FARDC avec la même tenue, sauf qu’ils ne sont pas Congolais et n’ont pas été brassés.

A ces démobilisés rwandais, Laurent Nkundabatware a voulu faire du CNDP, non pas une armée monoéthnique mais plutôt multi-éthnique en recrutant les combattants congolais mayi-mayi qui se sont sentis lésés lors de la fusion des Forces armées de la RDC.

Ces mayi-mayi soutiennent que l’Etat-major général des FARDC les a oublié en grade et en affectation.

Face à cette présence militaire des hommes fidèles à Nkundabatware, les localités de Kimoka et de Sake se vident progressivement craignant pour leur vie lors des prochains affrontements.

 
IM/of/APA
21-11-2006 16:56:30
B

Partager cet article

Repost 0
Published by BOMONGO Lucé Raymond - dans REBELLION
commenter cet article

commentaires

Texte Libre

Recherche

A VOS PLUMES