Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 novembre 2006 2 28 /11 /novembre /2006 21:42

28/11 :RCA: Les soldats français ont tiré sur les rebelles centrafricains

Les soldats français ont répliqué, lundi 27 novembre, en état de "légitime défense", aux tirs de rebelles lors de la prise de contrôle par les forces centrafricaines de l'aéroport de Birao, dans l'extrême nord-est du Centrafrique, a indiqué mardi l'état-major français.

De leur côté, les rebelles centrafricains délogés de Birao ont affirmé que "l'armée française" était "intervenue" pour reprendre le contrôle de l'aéroport de cette localité, mais qu'il n'y avait pas eu de combats.

"C'est l'armée française qui est intervenue à l'aéroport, pas les FACA [Forces armées centrafricaines]", a déclaré le chef militaire de l'Union des forces démocratiques pour le rassemblement (UFDR), le capitaine Yao Bejo. "On a (...) décidé de faire un repli tactique. Il n'y a pas eu de combats avec les Français (...) on s'est replié autour de Birao", a-t-il ajouté de son téléphone satellitaire."On ne veut pas être en conflit avec la France, c'est un pays ami", a-t-il assuré.

Première d'une série de localités occupées depuis le 30 octobre par les rebelles de l'UFDR, la ville de Birao, à 800 kilomètres au nord-est de Bangui, a été reprise lundi par les FACA. Le ministère de la défense centrafricain a affirmé, lundi soir, que l'armée était intervenue avec "le soutien, en matière de logistique et de renseignement, des militaires français de l'opération 'Boali'". Dans le cadre de cette opération, l'armée française a déployé environ deux cents soldats au Centrafrique depuis 2003, renforcés à la mi-novembre par une centaine d'éléments.

"ON NE S'EST PAS RENDUS, LES COMBATS VONT CONTINUER"


Selon une source proche de l'état-major des FACA, Birao, située près des frontières avec le Tchad et le Soudan, a été reprise à l'issue de brefs combats, dont aucun bilan n'était disponible dans l'immédiat. Les forces gouvernementales ont été appuyées par des militaires français, avait expliqué cette source lundi soir, sans préciser si ces derniers avaient pris part directement aux combats. Les FACA avaient été aéroportés dans la matinée dans la zone de Birao par un avion de transport militaire français, selon cette même source.

"On ne s'est pas rendus, les combats vont continuer", a insisté, mardi, le capitaine Yao. Selon ce chef de l'UFDR, les rebelles contrôlent toujours d'autres localités du nord-est du Centrafrique, dont Ouanda Djallé, Sam Ouandja et Ouadda, situées entre Birao et la ville minière de Bria, à environ 600 kilomètres au nord-est de Bangui. Il a également affirmé avoir pris, lundi, le contrôle de Ndélé, à quelque 300 kilomètres au sud-ouest de Birao. Des sources militaires centrafricaines ont catégoriquement démenti la chute de N'Délé et affirment que les rebelles ont également quitté les autres localités.

Source: Alwihda - Le Monde

Partager cet article

Repost 0
Published by BOMONGO Lucé Raymond - dans TRIBUNE GOUVERNEMENTALE
commenter cet article

commentaires

Texte Libre

Recherche

A VOS PLUMES