Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 novembre 2006 4 30 /11 /novembre /2006 21:56
Centrafrique/sport : Bravo ! Bravo aux fauves cadets

Bangui 28 nov. (ACAP)- Ces jeunes, […] les fauves cadets de bas-Oubangui version football ont mérité l'accueil qui leur a été réservé lundi 27 novembre de leur retour du Gabon où ils ont battu samedi dernier au stade d'Oyem (600 km), l'équipe cadette du Gabon sur la marque de 2 buts à 1, en match aller comptant pour les éliminatoires de la coupe d'Afrique des nations des moins de 17 ans.



 

les fauves cadets triomphalement accueillis à l'aéroport de Bangui Mpoko (ph YAKA MAÏDE/Acap)
les fauves cadets triomphalement accueillis à l'aéroport de Bangui Mpoko (ph YAKA MAÏDE/Acap)
Déjà aux environs de 15 heures, les populations de Bangui, jeunes et vieux, hommes et femmes se sont massées aux abords des principales artères de la capitale. D'autres ont pris d'assaut l'aéroport Bangui Mpoko pour voir de leurs propres yeux l'avion qui allait débarquer les tombeurs des jeunes « léopards » de la RD Congo, les « lionceaux indomptables » du Cameroun, puis les petits « panthères » du Gabon.

Ce n'est qu'aux environs de 17 h 40mn que l'avion de la compagnie Centrafric Air a atterri à l'aéroport Bangui Mpoko où attendaient le président de la fédération centrafricaine de football, M. Thierry Kamach et son staff, les membres du bureau de l'organisation des femmes de Centrafrique (OFCA) et d'autres dirigeants politiques et sportifs centrafricains.

Interrogé par l'ACAP, le vice-président de la fédération centrafricaine de football, Jean-Marie Sakila qui accompagnait les fauves cadets au Gabon, s'est dit « très flatté de l'accueil qui est réservé aux joueurs ».

Quand à l'entraineur, Jean-Jacques Ombi, «la victoire des fauves cadets à l'extérieur justifie le sérieux que le gouvernement et les autorités sportives nationales ont mis dans la préparation de cette équipe ».

Le président de la fédération de football, Thierry Kamach, s'est dit très honoré par cette victoire et a déclaré qu' « il ne s'était pas trompé en orientant sa politique de développement du football centrafricain vers l'encadrement des plus jeunes », espérant qu'avec le soutien du gouvernement et des centrafricains tout entier, cette équipe cadette poursuivra son élan jusqu'à la phase finale prévue en mars prochain au Togo.

L'ambiance était au top niveau. Le cortège qui a quitté l'aéroport Bangui Mpoko à 18 h 30 atteindra son point de chute au stade Barthélémy Boganda qu'aux environs de 20 heures après quelque cinq kilomètres parcourus. Les populations du grand quartier populaire de Bangui, du KM5 ont été privées de cet enthousiasme, puisque, arrivé au croissement du 5ème arrondissement, le cortège ne pouvait plus continuer (foule compacte) est obligé d'emprunter l'Avenue de France afin d'aboutir au stade Barthélémy Boganda où attendait déjà le ministre de la Jeunesse des sports, des arts et de la culture, Désiré Zanga Kolingba, là où les manifestants ont chanté à cœur joyeux l'hymne national, la Renaissance.

L'essentiel est déjà fait. Il est évident de comprendre qu'il ne manque pas de talents en Centrafrique et surtout dans le domaine du sport. D'ailleurs, les fauves centrafricains version basketball l'avaient démontré en arrachant deux fois la coupe d'Afrique des nations en 1972 et 1987. Ce qu'il faut pour ces jeunes, c'est leur offrir des moyens conséquents afin de les encourager à aller de l'avant.

Le match retour est prévu pour le 09 décembre 2006 à Bangui ; Rencontre qui sera disputée sur le nouveau stade de 20.000 places, construit grâce à la coopération chinoise et qui sera inauguré officiellement le 07 décembre 2006.


Mardi 28 Novembre 2006 - 15:44
Dagoulou/ACAP

Partager cet article

Repost 0
Published by BOMONGO Lucé Raymond - dans SPORTS - ARTS- CULTURE
commenter cet article

commentaires

Texte Libre

Recherche

A VOS PLUMES