Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 décembre 2006 1 04 /12 /décembre /2006 18:10

Centrafrique: nouveaux combats samedi entre les rebelles et l'armée

BANGUI (AFP) - 04/12/2006 11h26 - Des combats ont opposé samedi les rebelles centrafricains à l'armée au nord de la localité de Ouadda, à environ 700 km au nord de Bangui, dont les troupes gouvernementales avaient repris le contrôle jeudi, a-t-on appris lundi de sources concordantes.



 

"L'accrochage a eu lieu au nord de Ouadda, alors qu'un groupe de rebelles (...) a tenté d'attaquer la partie nord de Ouadda. Ils se sont heurtés à une vive résistance des Forces armées centrafricaines (Faca) appuyées par la Fomuc (Force multinationale de la Cémac) et ont été contraints à la fuite", a indiqué sous couvert de l'anonymat une source militaire centrafricaine.

"Les agresseurs qui avaient été délogés de la ville s'étaient embusqués pour lancer une attaque avec des armes collectives" , a précisé une source proche de la présidence centrafricaine. "Les Faca et la Fomuc ont utilisé toute la puissance de leur feu pour les chasser", a ajouté cette source.

Le chef militaire des rebelles de l'Union des forces démocratiques pour le rassemblement (UFDR) a confirmé ces combats mais a affirmé par ailleurs que ses troupes avaient repris la localité de Sam Ouandja, au nord de Ouadda, qu'elles avaient abandonnée samedi.

"Il y a eu samedi des combats avec les Faca. Dimanche, nous sommes repassés à l'attaque et nous avons repris Sam Ouandja", a affirmé lundi le capitaine Yao Diego, interrogé par téléphone satellitaire. "Le repli tactique est terminé, nous avons reçu l'ordre de tenir nos positions", a-t-il poursuivi.

Une source proche de la présidence centrafricaine a démenti la perte de Sam Ouandja.

Avec le soutien militaire de la France et de la Communauté économique et monétaire de l'Afrique centrale (Cémac), l'armée centrafricaine a amorcé il y a une semaine sa contre-offensive contre les rebelles de l'UFDR, qui contrôlaient depuis un mois plusieurs localités du nord-est de la Centrafrique.

Après Birao, à 800 km au nord-est de Bangui, reprise le 27 novembre grâce à une opération aéroportée menée avec l'appui de la France, les troupes du président François Bozizé, épaulées par un détachement de soldats français et la Fomuc, ont successivement repris Mouka, Ouadda, Sam Ouandja et Ndélé.

La localité de Ouadda-Djallé (voisine de Birao) était toujours lundi aux mains de la rébellion. Mais une source militaire centrafricaine a assuré dimanche que cet objectif serait traité "très bientôt".

Aucun bilan précis de ces opérations n'a été établi par les deux camps depuis la contre-offensive de l'armée centrafricaine.

AFP

Partager cet article

Repost 0
Published by BOMONGO Lucé Raymond - dans TRIBUNE GOUVERNEMENTALE
commenter cet article

commentaires

Texte Libre

Recherche

A VOS PLUMES