Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 décembre 2006 2 05 /12 /décembre /2006 15:53
A l’ère du changement: Combien gagne Boni Yayi ?
(Fraternité 05/12/2006)
( 05/12/2006)


Combien perçoit notre Chef de l’Etat depuis le 6 avril dernier qu’il a pris les rênes du pays ? A quel montant est établie sa liste civile, son salaire ? Combien a-t-il déjà reçu, pour tous les travaux qu’il effectue, lui qui ne fait que voyager pour aller rencontrer les investisseurs afin de faire de notre pays un lieu sûr d’investissement, pour que l’argent rentre dans le pays, pour que l’argent recommence à circuler ? Jusque-là, il n’a encore rien perçu. Oui, Boni Yayi n’a encore rien empoché comme argent provenant des caisses de l’Etat, apprend-on de source bien informée. Pourtant, il a bien droit à un salaire. Ses prédécesseurs en ont pris. Pourquoi pas lui ? En tout cas, pourquoi n’en a-t-il pas pris jusque-là ? Est-ce normal qu’il en soit ainsi ? Du moins, pourquoi c’est ainsi ? Y a-t-il un problème en ce qui concerne les états y relatifs au niveau du ministère des finances ?

Il nous revient même qu’à l’occasion de certains de ses voyages, en l’occurrence ceux qui ne sont pas sur invitation mais qu’il a initiés lui-même, il lui serait déjà arrivé de payer certains de ses frais de sa propre poche. Ce qui n’est évidemment pas le cas des autres membres de sa délégation. Est-ce le souci d’amoindrir les dépenses de l’Etat ? C’est vrai que certains crient déjà à la multiplicité des voyages.

C’est vrai aussi qu’on a connu par le passé une situation de hautes personnalités de l’Etat qui durant tout leur mandat, n’ont pas perçu leur salaire : Me Adrien Houngbédji, Président de l’Assemblée nationale durant la première législature et Séverin Adjovi, 2e Vice Président de l’Assemblée nationale durant la première législature. On le leur a reproché après. Certains ont même estimé qu’ils auraient dû toucher le salaire et le verser dans un compte au profit de la jeunesse ou d’œuvres sociales. On n’en demande pas tant à Boni Yayi. Mais qu’il prenne aussi son salaire. Tout travail mérite un salaire. Il y a bien droit.



Publié le 5 décembre 2006 par Charles Blanchard ANAGO

© Copyright Fraternité

Partager cet article

Repost 0
Published by BOMONGO Lucé Raymond - dans DEMOCRATIE PARTICIPATIVE
commenter cet article

commentaires

Texte Libre

Recherche

A VOS PLUMES