Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 décembre 2006 2 05 /12 /décembre /2006 18:22

Après sa défaite à la présidentielle JP. Bemba en route pour le Sénat !
(La Prospérité 05/12/2006)


Jean-Pierre Bemba Gombo est candidat à l’élection sénatoriale pour la ville de Kinshasa.
Selon ses proches, Jean-Pierre Bemba avait déposé sa candidature pour l’élection sénatoriale pour la ville de Kinshasa le jeudi 30 novembre. Va-t-il devenir Président du Sénat ? Réponse dans les jours à Venir.

On le disait battant et déterminé, on s’en rend finalement compte. Bien que frustré par la manière cavalière » dont la Cour Suprême avait rejeté sa requête en annulation du scrutin présidentiel du 29 octobre, Jean-Pierre Bemba n’a pas perdu le moral. Il a plusieurs cartes.

Bemba est candidat à l’élection sénatoriale pour la ville de Kinshasa. Sa candidature avait été au Bureau de Réception et de Traitement des Candidatures (BRTC) de la CEI. Des sources proches du Vice-président ont confirmé la nouvelle déjà communiquée à La Prospérité par des agents indiscrets de la CEI. Son parti le MLC a obtenu la moitié des sièges, soit 22 sur 44. C’est pour dire que son élection ne pose aucun problème. Mais pourquoi Bemba veut-il devenir Sénateur ? Plusieurs hypothèse sont avancées.

Pour les uns, les nombreux actes d’engagement sur les intentions post-électorales signés par Kabila et Bemba ne suffisent pas. Les réactions des gens étant imprévisibles, il serait prudent de se couvrir derrière les immunités légales. Il reste à savoir si Bemba ira jusqu’à solliciter la présidence du Sénat.

Le poste est tentant dans la mesure où en cas d’empêchement du Chef de l’Etat, la Constitution prévoit que l’intérim soit joué par le Président du Sénat. On n’en est pas encore là. Car, avant de briguer la présidence du Sénat, Bemba devrait se rassurer que sa plate-forme l’UN aura la majorité à la chambre haute. Ce qui ne semble pas être le cas après la publication des résultats provisoires des provinciaux par la CEI. Pour ce faire, il appartiendra à Joseph Kabila de faire des concessions. Même dans ce cas, Jean-Pierre Bemba, qui s’est engagé à conduire une nouvelle et forte opposition républicaine, n’aurait pas les mains libres.

Il y en a parmi les observateurs politiques ceux qui considèrent que Bemba ne peut mener à bien sa mission qu’en étant à la tête de l’Hôtel de Ville de Kinshasa. Jacques Chirac, l’actuel Président français, a travaillé longtemps comme Maire de Paris. Marc Ravalomanana, le Président malgache, était Maire de la ville d’Antananarive. A lui de jouer.

La Prospérité

© Copyright La Prospérité

Partager cet article

Repost 0
Published by BOMONGO Lucé Raymond - dans BONS PLANS DE LA SEMAINE
commenter cet article

commentaires

Texte Libre

Recherche

A VOS PLUMES