Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 décembre 2006 2 05 /12 /décembre /2006 23:04

LETTRE OUVERTE DE L'ANTENNE EUROPE DU COMITE DE SUIVI DES ACTES DU DIALOGUE NATIONAL

LETTRE OUVERTE DE L'ANTENNE EUROPE DU COMITE DE SUIVI DES AC...
LETTRE OUVERTE DE L'ANTENNE EUROPE DU COMITE DE SUIVI DES ACTES DU DIALOGUE NATIONAL

Chers (es) compatriotes,

Notre très cher Pays, connaît depuis quelques semaines des troubles politico-militaires accentués.
Des hommes en armes appartenant à des mouvements rebelles ont cru bien faire d'occuper des villes dans la région nord-ouest pour se faire entendre et revendiquer le partage du pouvoir. Cette situation qui a constitué un véritable bras d'honneur aux autorités nationales et qui a mis à mal l'intégrité du territoire national nous a interpellé tous sur trois points essentiels.

1) Le recours aux armes pour le règlement des conflits politiques qui ouvre la voie à une nouvelle manière de contester les pouvoirs de l'Etat.
L'Antenne Europe du Comité de Suivi des Actes du Dialogue National en tant qu'organe de suivi ne peut que déplorer ce qui constitue une violation des recommandations fortes du dialogue national qui préconise le règlement de tous nos conflits par la concertation et le dialogue.
Le dialogue républicain souhaité et recommandé par la nation ne doit pas être imposé par les armes.

2) L'occupation d'une partie du territoire national par des mouvements rebelles qui constitue une atteinte à l'honneur national et un grand danger pour l'unité nationale.
Garantir la sécurité au peuple Centrafricain et l'inviolabilité des frontières nationales est la mission première des forces armées. C'est pour l'Etat une question d'autorité Républicaine.
La reconquête par l'armée des localités ayant échappé entre temps au contrôle de l'Etat doit être un signal qui permettra dorénavant de comprendre qu'il n'est plus autorisé de bafouer
impunément les termes de la constitution de la République et les règles que nous avons nous mêmes établis. L'institution de l'Etat qu'est l'armée doit agir en toute neutralité et conformément à ses missions.

3) La violation de la constitution et le non respect des recommandations du dialogue national qui sont inacceptables.
Nous ne pouvons pas continuer à entrer dans la culture démocratique en reculant.
L'ordre constitutionnel normal rétabli le 11 juin 2005 s'impose à tous. La violation de la loi fondamentale par le recours aux armes pour la conquête du pouvoir de l'Etat est dénoncée ici avec la plus grande fermeté.
En revanche, nous rappelons notre ferme volonté de vivre dans une République apaisée et réconciliée avec elle-même.
La démocratie, c'est le vivre ensemble dans la diversité, diversité de cultes, diversité d'opinions et diversité culturelle. Elle suppose un dialogue permanent tout en assurant la place de la contradiction, de la contestation et de la dialectique.

L'Antenne Europe du Comité de Suivi des Actes du Dialogue National en appelle aux autorités centrafricaines, à toutes les composantes de la nation pour qu'elles agissent avec responsabilité, discernement et dans le respect absolu des textes et règlements que nous avons nous-mêmes mis en place.
L'efficacité de l'armée sur le terrain doit venir en appui de l'action politique.
Il faut oeuvrer pour une solution durable qui est indissociable d'un processus politique.

L'Antenne Europe rejoint le Comité de Suivi dans sa demande auprès du Chef de l'Etat de privilégier le Dialogue.
1


La position des Présidents Omar BONGO ONDIMBA du Gabon et Denis SASSOU NGUESSO du Congo qui ont plaidé fortement pour une action militaire à PARIS laisse penser la crainte d'un effet domino dans la sous région. Mais nous ne pouvons pas accepter que notre Pays devienne un champ de bataille qui garantit la Paix à nos voisins.

L'Antenne Europe du Comité de Suivi pense que repousser la rébellion par les armes, sans revenir aux vrais problèmes qui conduisent à ce recours aux armes, c'est soigner les métastases en ignorant la tumeur cancéreuse qui en constitue la véritable cause.

L'Antenne Europe du Comité de Suivi des Actes du Dialogue National, qui n'entend pas faillir à sa mission, en appelle aux autorités politiques Centrafricaines pour la tenue d'une Table Ronde afin de trouver des solutions durables et pour une Réconciliation Véritable qui seules, permettront aux Centrafricains et aux Centrafricaines de vivre dans une CENTRAFRIQUE apaisée et au Travail.



Maguy BARTHABURU
Présidente de l'association Manassé
Antenne Europe du Comité de Suivi
des Actes du Dialogue National










CENTRAFRIQUE NEWS - CENTRAFRIQUE OPINION LE DEVOIR DE VOUS INFORMER

PARLEZ EN AUTOUR DE VOUS

Partager cet article

Repost 0
Published by BOMONGO Lucé Raymond - dans DEMOCRATIE PARTICIPATIVE
commenter cet article

commentaires

Texte Libre

Recherche

A VOS PLUMES