Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 décembre 2006 4 07 /12 /décembre /2006 18:30
Impunité de l'armée centrafricaine - 7/12/2006
L’Union africaine (UA) a déploré les exactions commises en Centrafrique par les forces gouvernementales et dénoncé "l’impunité" dont elles jouissent, dans un rapport interne de l’organisation.
 
Selon une note d’information de l’UA, devant servir de base à une réunion jeudi consacrée à la Centrafrique du Conseil de Paix et sécurité (CPS) de l’UA, l’organisation recommande "d’encourager les plus hautes autorités du pays (...) à lutter contre l’impunité, notamment au sein des forces de défense et de sécurité".
 
"Les exactions sur les populations civiles, les violations des droits de l’Homme dont les soldats de l’armée régulière sont accusés, l’impunité dont bénéficient certains soldats ont été portées à la connaissance de la délégation", souligne le texte.
 
Cette note, qui rend compte d’une mission effectuée du 15 au 18 novembre par l’envoyé spécial du président de la Commission de l’UA en Centrafrique, le Sénégalais Sadok Fayala, juge sévèrement les Forces armées centrafricaines (Faca) et leur gestion par le régime du président François Bozizé.
 
Les rédacteurs du rapport soulignent que "le peu de résistance opposée par les soldats des Faca", depuis le début des attaques rebelles dans le nord-est du pays, "a créé une véritable crise politique dans le pays".
 
Bangui est confronté depuis fin octobre à des attaques de rebelles qui avaient pris le contrôle de plusieurs localités du nord-est du pays.
 
Fin novembre - avec le soutien militaire de la France et de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (Cémac) - l’armée a amorcé sa contre-offensive contre les rebelles.

Partager cet article

Repost 0
Published by BOMONGO Lucé Raymond - dans BONNE GOUVERNANCE
commenter cet article

commentaires

Texte Libre

Recherche

A VOS PLUMES