Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 mars 2007 4 01 /03 /mars /2007 00:36

A peine signé, l'accord de Syrte entre Bozizé et Miskine est déjà nul

 

Bangui, 28/02/07 - (C.A.P) "

L'accord de paix" pompeusement signé à Syrte sous les auspices du colonel Moammar Khadafi entre François Bozizé et Martin Koumta Madji alias Abdoulaye Miskine qui a permis le retour au bercail de ce dernier n'est plus qu'un chiffon de papier déjà relegué aux oubliettes.

Il faut dire que cet accord, comme nous l'avions écrit dans nos précédentes parutions, est non seulement inapplicable mais comme tous les accords signés en Libye, n'avait guère plus de chance d'être suivi d'effet. Une fois rentré à Bangui, Miskine s'est évertué en vain à lancer des appels à ses prétendus hommes de déposer les armes et le rejoindre. Il n'a point été écouté. Combien d'hommes possède-t-il réellement ?

Par ailleurs, Bozizé et la partie libyenne qui, sans s'entourer préalablement de la moindre garantie, escomptaient l'adhésion des deux leaders de l'UFDR que sont le capitaine Abakar Sabone et Michel Djotodia toujours en prison à Cotonou, ont essuyé le reus catégorique de ces derniers.

Ajoutées à cela les frustrations de MISKINE qui n'a pas cessé de dénoncer l'inconfort de sa résidence surveillée du palais de la Renaissance de Bangui, l'accord de Syrte ne pouvait que rendre l'âme. Retourné en Libye en compagnie de Bozizé pour s'expliquer devant Khadafi, Miskine a laissé Bozizé repartir tout seul à Bangui. Le voilà sur les bras du colonel libyen. Quoi faire de lui ?

Depuis lors, la radio d'état de Bangui ne cesse de dénigrer Miskine et de le desendre en règle. On l'accuse aussi d'avoir peser sur la décision de refus des deux leaders de l'UFDR de signer l'accord de Syrte. La route d'une paix durable en RCA est encore longue.

Partager cet article

Repost 0
Published by BOMONGO Lucé Raymond - dans CE QUI FAIT DEBAT A BANGUI
commenter cet article

commentaires

Texte Libre

Recherche

A VOS PLUMES