Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 mars 2007 4 08 /03 /mars /2007 01:01
Kabila : le cynisme d’une rumeur officielle !
Par Raymond Luaula
Espace photo

Quand la rumeur communément appelée « radio trottoir » au Congo à démocratiser est créée et entretenue par ceux qui disposent de l’imperium et abusent de la puissance publique, le cynisme se mêle au sadisme et on ne peut qu’avoir de l’aversion pour cette gouvernance qui semble relever du gangstérisme politique.

 

 

Que pendant deux jours des chiens de garde du kabilisme distillent le venin de l’intoxication par le net pour créer dans l’opinion une psychose due à une imaginaire séquestration de Joseph Kabila Kabange en Angola à la suite d’un mécontentement de ses alliés angolais qui n’auraient pas été rétribués « comme il le fallait » à la suite du soutien apporté autrefois à son régime d’essence étrangère, il y a lieu de noter que le scénario est très beau pour être vrai. Dans ce monde où le virtuel peut être confondu au réel, les bonzes du PPRD-AMP ne se sont pas arrêtés en si bon chemin. Ils ont annoncé que leur boss serait introuvable depuis mardi dernier et pourrait avoir été assassiné.

 

 

Se rappelant le mystère qui avait entouré l’assassinat de Laurent-Désiré Taratibu Kabila ka Makolo, tué au Palais de Marbre à Kinshasa et dont le corps a été acheminé à Harare pour y être « soigné », étant donné qu’il n’avait qu’été légèrement blessé selon le mensonge officiel ; Congoone a voulu en avoir le cœur net.

 

 

Les milieux kabilistiques de Kinshasa contactés affirment que le mari d’Olive Lembe se porte comme un charme. Un conseiller d’un gouverneur de province qui a pris part samedi 3 mars à une réunion de l’AMP à Kinshasa a affirmé sans ambages qu’il ne s’agit ni plus ni moins que d’une intox. Un conseiller à la présidence de la République qui s’est confié ce dimanche à notre correspondant occasionnel à Kinshasa ne s’est pas offusqué de souligner que la rumeur en cause ne relève pas d’une génération spontanée.

 

 

Voilà qui met la puce à l’oreille ! En fait, ladite rumeur est un arbre un cache la forêt. A la suite des fâcheries entre la garde de Kabila Kabange affectée à l’aéroport de Ndjili et celle de Jean-Pierre Bemba mises en exergue la semaine dernière par notre perspicace consoeur « La Tempête des Tropiques », une éminence grise du régime policier de Kinshasa affirme la main sur le cœur que la meilleure manière de « mettre fin à la récréation » c’est de lancer l’assaut final contre la garde personnelle de Bemba Gombo qui doit être désarmée et réduite dans la proportion décidée pour tous les ex-présidents.

 

 

Donné pour mort, Kabila Kabange pourra-t-il « ressuscité » à la suite de cette action commando ? Au lieu d’en rire, il faut en pleurer.

Partager cet article

Repost 0
Published by BOMONGO Lucé Raymond - dans DEMOCRATIE PARTICIPATIVE
commenter cet article

commentaires

Texte Libre

Recherche

A VOS PLUMES