Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 avril 2007 1 16 /04 /avril /2007 13:53

COMMUNIQUE DE PRESSE DES FRN SUR L'ACCORD DE BIRAO



FORCES REPUBLICAINES NOUVELLES
**************
Liberté – Paix – Fraternité
COMMUNIQUE DE PRESSE

Accord entre le Général Zakaria DAMANE et le représentant du Général François BOZIZE
Le 13 avril 2007, un accord militaire a été signé à Birao entre le Général Zakaria DAMANE, représentant de l'Etat-major intégré des unités combattantes de la Résistance Centrafricaine et le représentant du Général François BOZIZE, Chef de l'Etat.

Cet accord de principe, voulu et accepté par les responsables politiques et militaires de la Résistance Nationale, après de longues et difficiles discussions, s'inscrit dans la volonté patriotique de permettre un compromis opérationnel et technique nécessaire à l'ouverture du Dialogue revendiqué par toutes les forces vives centrafricaines qui est une donnée de base non négociable. Il est clairement admis que tous les points évoqués seront validés lors du dialogue politique et inclus dans l'accord de paix globale. La résistance continuera à maintenir sa capacité opérationnelle.

Par la signature de ce premier accord collectif avec le régime au pouvoir, les organisations de la Résistance ont voulu montrer leur réel désir de donner la possibilité à notre pays de sortir pacifiquement de la crise. Connaissant le caractère réfractaire du général Bozizé à tout dialogue arguant le parapluie et le soutien indéfectible et inconditionnel de ses amis dont la France qui le confortent par des bombardements massifs et aveugles du nord de la RCA .Les rapports indépendants de la communauté internationale sur ces crimes de guerre sont accablants pour Bozizé et les troupes d'occupation qui l'ont aidé dans son forfait ; de ce fait, le problème de la légitimité du Général Bozizé est posé. Ce n'est ni un remaniement ministériel, ni la distribution d'argent et de vivres et encore moins les déclarations sans suites et constantes du Général Bozizé qui lui permettront de re -légitimer son pouvoir et apaiser le pays qu'il a mis à feu et à sang depuis sa calamiteuse rébellion jusqu'à ce jour.
La résistance a pris un risque par cet acte mais demeure vigilante par rapport aux manœuvres dilatoires et la roublardise du Général Bozizé qui ne veut pas d'un quelconque dialogue.
Aucun acte concret n'a été posé dans ce sens par ce général qui ignore les règles élémentaires de la démocratie.

Il appartient désormais au Général François BOZIZE de montrer sa bonne foi par le respect des engagements pris, particulièrement : la libération rapide des deux responsables de la Résistance, Am Non Droko Djotodia et Abakar Sabone, détenus à Cotonou (Bénin) ainsi que l'ouverture sans délai du dialogue politique global et inclusif avec une médiation internationale.

Paris, le 14 avril 2007


Pour les Forces Républicaines Nouvelles,

Le Coordonnateur,
Christophe GAZAM - BETTY

Christophe GAZAM - BETTY

Partager cet article

Repost 0
Published by BOMONGO Lucé Raymond - dans TRIBUNE GOUVERNEMENTALE
commenter cet article

commentaires

Texte Libre

Recherche

A VOS PLUMES