Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 avril 2007 1 16 /04 /avril /2007 22:53

 

Le climat de terreur à Kinshasa inquiète les occidentaux
(Congo Inter 16/04/2007)
( 16/04/2007)


Alors que le ministre belge des affaires étrangères Karel de Gucht a exprimé ses désaveux à l'égard de Joseph Kabila en lui reprochant publiquement d'avoir mis Kinshasa à feux et à sang faisant des victimes au sein de la population juste pour assouvir la soif de vengeance des faucons de son entourage et à Jean-Pierre Bemba de mépriser le tenant du pouvoir, mais en des termes très diplomatiques. Ce qui a une fois de plus provoqué la colère du président Kabila, qui a presque humilié le ministre belge en le recevant tardivement. Dans la culture congolaise, recevoir quelqu'un avec un grand retard alors que vous êtes là est presqu'une insulte .

La garde prétorienne de Kabila pompeusement appellée garde républicaine sème la terreur à Kinshasa, le siège du MLC ainsi des télévisions CCKT, CCTV , radio Libérté est occupé par les éléments de la garde de Kabila après la forfaiture qu’il vient de commettre sur le sénateur Bemba ex-candidat aux dernières élections présidentielles, signataire comme lui des accords sur les garanties sécuritaires d’un chacun des récipiendaires, entre les deux tours, desdites présidentielles, sous les hospices de la ''communauté internationale''. Les nouveaux espoirs suscités par l’avènement d’un Etat de droit pointaient à l’horizon mais la barbarie des tenants du pouvoir décuple pour annihiler toutes formes d’expression démocratiques. Ainsi tous les espoirs du peuple congolais pour contribuer à la reconstruction du pays devenaient malheureusement vains. Les actions de Kabila consiste désormais à intimider la population. L'insécurité, reglèments de compte, disparitions, pillages et tueries sont devenues monnaie courantes à Kinshasa après la défaite des éléments de la garde de Bemba contre l'armée de Kabila appuyé par les soldats angolais.

''Le Kabila d'avant les élections n'est pas celui d'après les élections'' a avoué le président lors de son dernier point de presse aussitôt les ambassadeurs européens sont montés au créneau pour denoncer l'usage précipité de la force par le camp Kabila. Au siège de l'union européenne à Bruxelles, Joseph Kabila commence à agacer même ses propres parains. L'un d'eux sous couvert d'anonymat, a dit ''au prochain dérapage du gouvernement , nous réagiront''. Est-ce un message? Car les occidentaux ne veulent plus de politiciens qui ont conduit le pays dans le chaos et la guerre. C'est une ambiguité quand on sait que c'est un fiasco pour cette entrée dans la troisième république où d'aucuns ont cru vivre dans la démocratie. Tous ceux qui, par précipitation, sans effort de réflexion, ou tout simplement ayant été corrompu ont trahi leurs convictions personnelles payeront un jour leur comportement actuel. Wand and see...

Par Aristote Muana

Partager cet article

Repost 0
Published by BOMONGO Lucé Raymond - dans BONNE GOUVERNANCE
commenter cet article

commentaires

Texte Libre

Recherche

A VOS PLUMES