Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 avril 2012 3 04 /04 /avril /2012 18:08
Le Mouvement citoyen CA SUFFIT COMME CA s'indigne de l'assassinat de Jean Louis Coulon à Libreville et s’inquiète de la montée de l’insécurité à Libreville même dans les quartiers les plus sécurisés de la capitale. :: COMMUNIQUE TRANSMIS POUR DIFFUSION A LA RÉDACTION DE KOACI (contact@koaci.com):: Une nouvelle victime dans la politique incestueuse franco-gabonaise ! Depuis le mercredi 28 mars, un ressortissant français Jean Louis Coulon au service de la Présidence de la République Gabonaise a été retrouvé mort dans son véhicule à l’intérieur de la « cité de la démocratie » de Libreville. Pourtant, après la Présidence de la République, c’est le second site de grande mobilisation de la Garde Républicaine. Or, selon nos sources, ce sujet d’origine française aurait été assassiné à l’intérieur de cette cité. De toute évidence, ce scandale ressemble étrangement à un règlement de compte à l’intérieur des réseaux du système mis en place par le pouvoir d’Ali Bongo et de la FrançAfrique. Pourtant, depuis sa prise de pouvoir au Gabon, Ali Bongo a semblé prendre certaines mesures qui visaient à lutter contre l’insécurité au Gabon et plus précisément à Libreville, à l’image de cette mesure qui consiste à fermer les débits de boisson à 22h. La ville de Libreville ressemble à une ville assiégée tant les contrôlent des forces de défense sont monnaie courante. Comment alors expliquer ce crime crapuleux intervenu à l’intérieur de la cité de la Démocratie, hautement surveillée par la garde républicaine, corps d’élite des forces de défense au Gabon ? Comment expliquer la montée croissance des assassinats et crimes dans notre pays depuis l’arrivée au pouvoir d’Ali ? Le peuple Gabonais dans son ensemble, à travers le mouvement « ça suffit comme ça » interpelle le pouvoir gabonais dans son ensemble au regard de l’insécurité grandissante, sachant que personne n’est à l’abri de ces criminels entretenus par le pouvoir en place. Par ailleurs nous sollicitons des autorités gabonaises et françaises toute la lumière sur ce crime odieux afin que les coupables répondent de leurs actes et que cette enquête ne souffre d’aucune ambiguïté et d’aune ingérence politique comme c’est le cas souvent dans notre pays. Encore du sang versé du fait du terrorisme politique et les acteurs de ces actes sont parfois les premiers à s’ériger en consolateurs. Le mouvement « ça suffit comme ça » demande aux acteurs politiques franco-gabonais de mettre un terme aux crimes odieux et les invite à faire la promotion d’une politique véritablement humaine. Que cache cet assassinat en plein milieu de la campagne résidentielle française ? Plus que jamais, les peuples gabonais et français ont droit à la vérité. Ali Bongo et Sarkozy devraient faire toute la lumière sur ce qui apparaît bien ici comme un assassinat. Fait à Libreville, le 4 avril 2012 Le mouvement citoyen gabonais « Ca suffit comme ça » Contacts Presse : Libreville : Georges Mpaga : Tel : +241 07519932 - E-mail : gmpaga@yahoo.fr Paris : Bruno Ondo Mintsa : Tel : +33631603900 - E-mail : ondomib@yahoo.fr

Partager cet article

Repost 0
Published by CENTRAFRIQUE OPINION - dans POLITIQUE
commenter cet article

commentaires

Texte Libre

Recherche

A VOS PLUMES