Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 octobre 2009 4 29 /10 /octobre /2009 14:34
pour une prise de conscience nationale
 
Ce Plaidoyer pour une appréhension rigoureuse du phénomène socio politique au risque de décevoir, je tacherai alors d'être plus modeste.
 
Il s'agit en effet, sous les auspices de cette rigueur de jeter les bases d'une nouvelle ère Centrafricaine.
 
Tout observateur des faits sociaux est menacé par la tentation de facilité.
 
On s'observe soi même dans ses relations avec autrui et ce contact direct même s'il est quelque peu éloigné, semble donner le privilège de la connaissance immédiate.
 
Pour la vie politique cette faculté se double d'une d'une obligation:
 
a) Celle du citoyen qui accomplit son devoir et en exerçant son droit souverain, participe en acteur au combat politique.
 
Il est difficile dans ce cas de prendre du champ et d'admettre que le sens commun n'apporte pas de réponse à tout, que l'intuition ne suffit pas et que les régularités sociologiques peuvent se cacher derrières les phénomènes observables qu'on ramène trop souvent et rapidement à la volonté des uns et à l'hostilité des autres.
 
Gardons nous de toutes spéculations les plus audacieuses et les moins fondées:
 
." KOLINGBA, BOZIZE, GOUMBA, DACKO,PATASSE, tous ces hommes politiques qui ont servi de loin ou de près à la déchéance de la nation centrafricaine...doivent arrêter de nous prendre pour des navets.
 
La variabilité des genres, la multiplicité des perspectives caractérisent la production contemporaine en politique.
 
C'est pourquoi , face à ce foisonnement, il faut faire l'effort de poser les questions simples:
 
Que Cherchent tout ce  monde à nous prouver?
 
Leurs raisonnements sont ils cohérents?
 
Quel est le nouveau programme du développement du pays qu'ils nous proposent à savoir qu'ils ont tous lamentablement échoué depuis 50 ans?
 
Nous devrons élucider les rouages de nos différents systèmes, ceux qui nous ont conduit à atteindre le degré zéro du non encore  savoir  et à figurer parmi les pays les plus mendiants du mondes "PPMD"
.
Et pourtant, des pays émergeant aux intérêts divergents et contradictoires pointent leur bout du nez...
 
Toujours dans les  startings blocs notre pays à travers ses hésitations liées à  la dictature du prolétariat, la barbarie, le tribalisme, l'égocentrisme, la mauvaise gouvernance de ses  responsables politiques qui tentent vainement de se disculper aujourd 'hui devant le peuple  à la commission Nationale.
 
Dans ce dédale de méli mélo nous avions choisi quelques voies significatives, celles qui dominent la production de l'avis unanime, mais aussi celles qui se plaçant dans une perspective sociologique, apportant des éléments fondamentaux pour la construction de notre chère patrie " la R.C.A" la réconciliation, le vrai Pardon pas celui de Judas qui affecte déjà l'ambiance et le climat social accentué par les retards de salaires...
 
ATTENTION MES TRÈS CHER(es) COMPATRIOTES NOUS SOMMES ENCORE SUR UN VOLCAN SEMI ETEINT ...
 
A quand la varie paix sociale en Centrafrique?
 
Quand nos dirigeants cesseront ils de se suspecter et de se regarder en chiens de faïence?
 
Nous condamnons vivement tout  dérapage verbal  et actes irréfléchis susceptibles de créer la haine et la division dans notre pays.
 
Nous demandons vigoureusement à tous ces nostalgiques du passé et à ceux certes qui ont connu la pire des atrocités dans notre pays de mettre un peu d'eau dans leur vin car nous sommes tous Centrafricains et serions appelés à Oeuvrer pour le décollage socio économique de notre Centrafrique.
Faisons la paix et non la guerre.
 
"CHAQUE HOMME EST FILS DE SON TEMPS" 
 je souhaite avec véhémence qu'une nouvelle génération prenne la relève des partis politiques et institutions nationales.
 
je finis par cette citation de VAUVENARGUES en hommage à Mme GON  mon Prof de Philo dont je n'ai plus de nouvelles?
 
" Paix engendre prospérité de prospérité vient richesse, de richesse orgueil et volupté, d'orgueil contention sans cesse, contention la guerre adresse.
La  guerre engendre pauvreté, pauvreté humilité, d'humilité la paix, ainsi retournent les HUMAINS
 fin de citation
 
Raymond BOMONGO
OBJECTEUR ET AGITATEUR DE CONSCIENCE POLITIQUE

Partager cet article

Repost 0
Published by BOMONGO Lucé Raymond - dans BONNE GOUVERNANCE
commenter cet article

commentaires

Texte Libre

Recherche

A VOS PLUMES