Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 février 2012 6 18 /02 /février /2012 02:24
Il y a fort longtemps, les dirigeants Africains parvenaient accidentellement au pouvoir et pouvaient piller, torturer voire liquider physiquement leurs opposants sans crainte de passer un jour devant la cour pénale Internationale. Les dictateurs Africains avec la bénédiction de la Francafrique bénéficiaient d une immunité qui leur peettait de se maintenir 10 à 40 ans au pouvoir ce temps là est révolu et les donnes ont changé depuis que l ex URSS n' est us que l ' ombre de lui même. La nouvelle géopolitique avec la venue de la Chine et les différentes crises dans le monde notamment en Afrique ont forcé la main aux pays détenteurs du droit de véto à l ONU de clarifier et d' édicter des nouvelles règles de bonne gouvernance conditions siné qua non du maintient des dirigeants Africains au pouvoir. De Idi amine en passant par Bokassa, Mobutu,senghor,khadafi et aujourd 'hui la révolution rose( arabe) le peuple Africain a compris que son destin était entre ses propres mains. On ne peut mentir tous les jours à son peuple sous prétexte que seul le président actuel peut maintenir la cohésion sociale et amener la paix dans son pays. Le comble de l'ironie c est que les 99% de chefs d' 'Etats Africains n ont jamais fait de déclaration de patrimoine et qu 'en si peu de temps ils sont tous devenus des mtl millionnaires au détriment de leurs peuples clochardisés et paupérisés nonobstant de multiples richesses minières et pétrolifères. Depuis quelques années on assiste à une vilaine danse de canards. Certains chefs d'états plongés dans l obscurantisme et le désir de prolonger indéfiniment leur mandat Se livrent à des exercices de contorsionniste allant jusqu'à violer la constitution pour se représenter une trois voire quatrième fois. Le cas flagrant de M.wade ce grand intellectuel qui était l 'un des tous priers à demander le départ de khadafi pose une interrogation sur la lucidité de nos présidents Africains omnibulés par les sun light du pouvoir. L'égocentrisme et leur égo démesurés ne permettent l 'éclosion d'un opposant capable de leur tenir tête. Les violations de droits de l hommel ainsi que la circulation des biens sont pluriquotidiennes. Sommes nous tous condamnés à assister aux tristes sorts reServés à GBAGBO et Khadafi pour que nos dirigeants comprennent enfin que le pouvoir use et qu il faut savoir le quitter à temps Affaire à suivre Depuis mon iPhone 4s I

Partager cet article

Repost 0
Published by CENTRAFRIQUE OPINION - dans POLITIQUE
commenter cet article

commentaires

Texte Libre

Recherche

A VOS PLUMES