Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 août 2007 6 04 /08 /août /2007 10:02

Tchad: Lettre ouverte aux Présidents;G.W Bush,Nicolas Sarkozy et au Guide Mouamar Al-Khadafi.

Excellences,

Bien que l’on dise qu’il n’y a pire aveugle que celui qui ne veut pas voir, la présente vous est adressée .Vous avez les yeux grands ouverts mais vous refusez de voir. De grâce, arrêtez et accordez un tour salutaire à la majorité silencieuse du Tchad et du Darfour. Retirez vos mains insidieuses et huileuses dissimulées derrière Idriss DEBY et son œuvre au Darfour.

Aveuglés par les intérêts économiques,vous oubliez que le MAL tchadien ou celui du Darfour trouve son origine au palais rose de NDjamena.Progressivement,tous les trois (3) « GROS MESSIEURS »,timidement SARKOZY remplaçant CHIRAC le 4 juin dernier,vous avez participé et entretenu,directement ou indirectement,la situation actuelle qui prévaut au DARFOUR et à NDJAMENA .L’on n’a pas besoin de le justifier. Qui ne sait pas que le despote Idriss DEBY ITNO gère le Tchad et sa manne pétrolière à sa guise a l’image d’un épicier : c’est un bon vendeur. Ses clients sont bien servis et ne cessent de lui répéter : « thank you for your fuel, we will help you… ».Les visées des Américains sont connues et caricaturées par : si je peux faire ma réserve de pétrole, je me fous des droits de l’homme. A Doba , les puits de pétrole sont au service des firmes américaines qui pompent le fluide visqueux du sous sol des descendants de TOUMAI sans mesure et à volonté .L’on comprend aisément pourquoi BUSH soutient le régime au détriment du vouloir et des droits de l’homme Tchadanthropus. Au Darfour , des ingénieurs occidentaux complices ont identifié un prétendu lac fossile au terminus des cours d’eau délimitant le Tchad du Soudan : le WADI HAWAR qui serait un ancien bras du Nil. Il se trouve, qu’il est possible de réaliser des forages pour abreuver les habitants du Darfour en eau potable. Le persiflage politique ne tue pas. Au constat de ce que nous vivons dans ce monde, les Etats-Unis se soucient – ils de l’homme opprimé et privé de ses droits fondamentaux ? Quel est au Tchad, le projet financé par les USA dans le domaine d’adduction d’eau ou autre secteur visant le bien être social ? L’homme du Darfour est il différent de l’homme tchadien, éthiopien ou somalien ? Non ! Tout simplement BUSH rêve de participer aux prospections pétrolières pour concurrencer la CHINE dans le partage du gisement d’or noir soudanais. Le Soudan est un pays respectable dont les ambitions contrarient celles des pays prétendus développés. A notre humble avis, nous conseillons à ceux- là qui commencent un projet avec une étude sociologique erronée de faire très attention. Le Darfour est l’aire des MAHADISTES apparentés aux IRAKIENS. C’est donc un terrain contrasté à la fois cendreux et glutineux ou les joueurs sont sans masque. Le jeu y est coriace. Attention !
Nicolas SARKOZY va vite et fort dans la recherche d’une solution au problème de DEBY.

Oui ! C’est son problème, car il en est l’auteur : que ce soit au Tchad ou au Darfour .C’est lui et ses complices qui l’ont crée. Qui ne dit mot consent, puisque la France est constante et quasiment unanime dans sa politique extérieure. Nous avons l’appréhension qu’à ce niveau, SARKOZY ou CHIRAC c’est blanc bonnet et bonnet blanc. Jacques CHIRAC, oubliant les liens historiques qui lient son pays au Tchad, le Peuple français au Peuple tchadien a favorisé ses relations personnelles avec Idriss DEBY au détriment du Peuple tchadien. Avec CHIRAC, la France a accompagné le régime de N’djamena dans la mauvaise gouvernance .Elle a observé et validé toutes les consultations frauduleuses. Qu’est ce qui empêche la France de dire NON au Président vomis par son Peuple et les siens. La France par sa puissante représentation diplomatique et par le biais de la délégation de l’Union Européenne à N’djamena, a cautionné toutes les échéances électorales qui ont eu lieu bien qu’elle et sa presse étaient omniprésentes dans toutes les équipes des observateurs internationaux. Ont-ils besoin de voir le rejet de DEBY par le Peuple ? O ! Que l’âme de nos grands parents, les vaillants anciens combattants, repose en paix. La France a oublié que ce n’est pas un seul homme qui a versé son sang pour la sauver mais tout un Peuple, le Peuple tchadien tout entier. La France de CHIRAC a omis le fait historique aux avantages personnels immédiats. Notre conseil à SARKOZY, en prenant ce dossier en main, fasse sien cet adage tchadien : « celui qui à attaché l’hyène à l’arbre à palabre, doit le détacher lui-même. » Personne ne le fera à sa place, car une hyène n’est pas une chèvre ainsi soit il ! Sinon, les progénitures de nos aïeux les gaulois auront trahi le Peuple tchadien .Que le français proaméricain de Neuilly rectifie le tir pour le grand bonheur des descendants des anciens combattants tchadiens.

L’opinion internationale se rappelle encore que c’est DEBY qui a envahi la République Centrafricaine et destitué Ange Félix PATASSE , le Président démocratiquement élu. Mission accomplie, une fois encore, avec la complicité du parrain français. La boulimie de MAGLI l’a poussé à vouloir étendre son empire, à l’instar du Kanem-Bornou d’Idriss ALLAHOUMA, jusqu’au Soudan. DEBY s’est leurré, car l’eau chaude n’est pas un aire de jeu pour les grenouilles, dit un autre adage tchadien. Pour camoufler ses échecs militaires, DEBY arme, au vu et au su de tous les communautés tchadiennes frontalières vivant en harmonie des siècles durant. Il dresse les unes contre les autres. Au 16e siècle, l’empire du Kanem-Bornou s’étendait à l’est jusqu'à l’Égypte et à l’ouest jusqu’aux confins du GHANA (le royaume Ashanti).Ces nobles hommes de l’époque ont pu la concrétiser grâce à un travail d’équipe et de concertation. Le Royaume du Ouaddai, celui du Baguirmi et les autres communautés accomplissaient chacun la mission qui leur est assignée dans une rigueur absolue certes, mais aussi dans le respect de son voisin et sans escobarderie. L’histoire nous l’a enseigné. Quoique l’on insinue, le Gouvernement soudanais a réagi en légitime défense. Soyons sincères !A toute agressions ne faut il pas il une égale riposte ? Dommage !Les autres s’en sont mêlés et la stabilité continue d’être perturbée au grand dam des deux peuples.

Comme à l’accoutumée, le Guide de la Révolution d’El Fateh s’est une fois encore jeté à l’eau. Il a certes ses raisons, mais la quiétude des tchadiens l’inquiète- t-il tant ?La Libye veut évité la présence des Américains et leurs dispositifs satellitaires à ses frontières. D’accord ! Le Panafricaniste a oublié qu’il peut dire NON à son ami, DEBY. Au contraire, KHADAFI a cautionné toutes les élections truquées. D’ailleurs, solennellement le Guide a conseillé au vol des suffrages aux opposants tchadiens en négociation en juin dernier. Toutefois, nous ne croyons pas qu’il ait apprécié la fameuse falsification des billets de banque des Emirats Arabes Unis, ni les assassinats collectifs par Deby de ses compagnons de lutte, notamment ceux de Massakory en juin 1992.C’est horrible ! Les imaginaires coups d’état n’en parlons pas ! Le Guide ne ferait il pas mieux de cultiver l’amitié antique que son Peuple entretient avec le Peuple tchadien ? il est vrai que DEBY lui a rendu service en chassant son ennemi Hissein HABRE en décembre 1990 , mais cela suffit il pour entériner tous les actes de ce mégalomane au détriment du Peuple tchadien. Un tel malheur ne doit pas être avalisé par le potentiel Président des Etats Unis d’Afrique. Qu’il revienne à la raison et ne freine pas la marche vers le changement inéluctable du régime moribond de N’djamena.
Vous, les trois GROS MESSIEURS, perturbez la quiétude et la sérénité de l’espace tchado-darfourien. Nous vous disons qu’un homme averti en vaut deux , car le foyer du DARFOUR va se déplacer très prochainement à l’intérieur du Tchad : au sud, non loin des zones pétrolifères ,ou sévissent les hommes de Djibrine DASSER et dans la région du lac Tchad ceux de Brahim MALLAH. DEBY, craignant de répondre de ses actes, est disposé à endeuiller bon nombre de familles tchadiennes. Bientôt il mettra en place des milices dans les zones de nouvelles tensions. Ces nouveaux sites ressemblent étrangement à l’actuel DARFOUR, surtout par leur pétrole. DEBY dressera les communautés des unes contre les autres .Il bombardera des villages .Conséquences ! il y’aura des réfugiés et les humanitaires suivront . Un autre DARFOUR plus compliqué encore , avec un quatrième GROS MONSIEUR : celui du NIGERIA.La spécificité de ce terrain est que le match se jouera entre le régime de N’Djamena et le Mouvement pour la Démocratie et le Développement (MDD). Il n’y aura pas de confusion. Par contre du coté de DASSER, le cinquième intervenant sera la R.C.A qui importe peu, car elle est déjà le prolongement naturel du Tchad pour MAGLI. Pourquoi ne pas étouffer le mal à l’origine « pas de fumée sans feu » pour arrêter la fumée il faut éteindre le feu. Aidez donc les Tchadiens à chasser DEBY et toute la sous- région rétrouvera son calme.

Messieurs,

G.W.BUSH et ses complices anglais, N.SARKOZY et son union européenne et M. AL KHADAFI et son CEN-SAD , ne nous donnez pas encore l’opportunité de vous écrire en vous posant la question : qui va faire partir Deby ?Nous vous répondrons le Peuple tchadien. Vous avez totalement raison de constater que la rébellion de l’est est un amalgame d’hommes. Un fourre –tout on l’on trouve un peu de tout : des patriotes, des nationalistes, des hommes de poigne etc… et des pires que le MAL lui-même. La caractéristique commune des principales tendances orientales est que leurs leaders vendent la peau de l’ours sans l’avoir tué. C’est ridicule ! Ces leaders sont des chasseurs de la Présidence de la République du Tchad sans plus. Ces chefs- là ne feront pas partir DEBY à moins qu’ils renoncent à leur chimère. Le sauveur du Peuple tchadien est prêt. Il est là. Cependant, il demande votre neutralité.
Notre message est le suivant : GROS MESSIEURS, le seul MAL est Deby et son régime. Assez de la distraction fatale au Peuple tchadien et à celui du Darfour .Dites assez à Deby et à son système au profit de la majorité afin que finisse le conflit du DARFOUR et celui du TCHAD.

AHMAT SARKY MOULAY
Email :gaiyi55@yahoo.fr

Excellences,

Bien que l’on dise qu’il n’y a pire aveugle que celui qui ne veut pas voir, la présente vous est adressée .Vous avez les yeux grands ouverts mais vous refusez de voir. De grâce, arrêtez et accordez un tour salutaire à la majorité silencieuse du Tchad et du Darfour. Retirez vos mains insidieuses et huileuses dissimulées derrière Idriss DEBY et son œuvre au Darfour.

Aveuglés par les intérêts économiques,vous oubliez que le MAL tchadien ou celui du Darfour trouve son origine au palais rose de NDjamena.Progressivement,tous les trois (3) « GROS MESSIEURS »,timidement SARKOZY remplaçant CHIRAC le 4 juin dernier,vous avez participé et entretenu,directement ou indirectement,la situation actuelle qui prévaut au DARFOUR et à NDJAMENA .L’on n’a pas besoin de le justifier. Qui ne sait pas que le despote Idriss DEBY ITNO gère le Tchad et sa manne pétrolière à sa guise a l’image d’un épicier : c’est un bon vendeur. Ses clients sont bien servis et ne cessent de lui répéter : « thank you for your fuel, we will help you… ».Les visées des Américains sont connues et caricaturées par : si je peux faire ma réserve de pétrole, je me fous des droits de l’homme. A Doba , les puits de pétrole sont au service des firmes américaines qui pompent le fluide visqueux du sous sol des descendants de TOUMAI sans mesure et à volonté .L’on comprend aisément pourquoi BUSH soutient le régime au détriment du vouloir et des droits de l’homme Tchadanthropus. Au Darfour , des ingénieurs occidentaux complices ont identifié un prétendu lac fossile au terminus des cours d’eau délimitant le Tchad du Soudan : le WADI HAWAR qui serait un ancien bras du Nil. Il se trouve, qu’il est possible de réaliser des forages pour abreuver les habitants du Darfour en eau potable. Le persiflage politique ne tue pas. Au constat de ce que nous vivons dans ce monde, les Etats-Unis se soucient – ils de l’homme opprimé et privé de ses droits fondamentaux ? Quel est au Tchad, le projet financé par les USA dans le domaine d’adduction d’eau ou autre secteur visant le bien être social ? L’homme du Darfour est il différent de l’homme tchadien, éthiopien ou somalien ? Non ! Tout simplement BUSH rêve de participer aux prospections pétrolières pour concurrencer la CHINE dans le partage du gisement d’or noir soudanais. Le Soudan est un pays respectable dont les ambitions contrarient celles des pays prétendus développés. A notre humble avis, nous conseillons à ceux- là qui commencent un projet avec une étude sociologique erronée de faire très attention. Le Darfour est l’aire des MAHADISTES apparentés aux IRAKIENS. C’est donc un terrain contrasté à la fois cendreux et glutineux ou les joueurs sont sans masque. Le jeu y est coriace. Attention !
Nicolas SARKOZY va vite et fort dans la recherche d’une solution au problème de DEBY.

Oui ! C’est son problème, car il en est l’auteur : que ce soit au Tchad ou au Darfour .C’est lui et ses complices qui l’ont crée. Qui ne dit mot consent, puisque la France est constante et quasiment unanime dans sa politique extérieure. Nous avons l’appréhension qu’à ce niveau, SARKOZY ou CHIRAC c’est blanc bonnet et bonnet blanc. Jacques CHIRAC, oubliant les liens historiques qui lient son pays au Tchad, le Peuple français au Peuple tchadien a favorisé ses relations personnelles avec Idriss DEBY au détriment du Peuple tchadien. Avec CHIRAC, la France a accompagné le régime de N’djamena dans la mauvaise gouvernance .Elle a observé et validé toutes les consultations frauduleuses. Qu’est ce qui empêche la France de dire NON au Président vomis par son Peuple et les siens. La France par sa puissante représentation diplomatique et par le biais de la délégation de l’Union Européenne à N’djamena, a cautionné toutes les échéances électorales qui ont eu lieu bien qu’elle et sa presse étaient omniprésentes dans toutes les équipes des observateurs internationaux. Ont-ils besoin de voir le rejet de DEBY par le Peuple ? O ! Que l’âme de nos grands parents, les vaillants anciens combattants, repose en paix. La France a oublié que ce n’est pas un seul homme qui a versé son sang pour la sauver mais tout un Peuple, le Peuple tchadien tout entier. La France de CHIRAC a omis le fait historique aux avantages personnels immédiats. Notre conseil à SARKOZY, en prenant ce dossier en main, fasse sien cet adage tchadien : « celui qui à attaché l’hyène à l’arbre à palabre, doit le détacher lui-même. » Personne ne le fera à sa place, car une hyène n’est pas une chèvre ainsi soit il ! Sinon, les progénitures de nos aïeux les gaulois auront trahi le Peuple tchadien .Que le français proaméricain de Neuilly rectifie le tir pour le grand bonheur des descendants des anciens combattants tchadiens.

L’opinion internationale se rappelle encore que c’est DEBY qui a envahi la République Centrafricaine et destitué Ange Félix PATASSE , le Président démocratiquement élu. Mission accomplie, une fois encore, avec la complicité du parrain français. La boulimie de MAGLI l’a poussé à vouloir étendre son empire, à l’instar du Kanem-Bornou d’Idriss ALLAHOUMA, jusqu’au Soudan. DEBY s’est leurré, car l’eau chaude n’est pas un aire de jeu pour les grenouilles, dit un autre adage tchadien. Pour camoufler ses échecs militaires, DEBY arme, au vu et au su de tous les communautés tchadiennes frontalières vivant en harmonie des siècles durant. Il dresse les unes contre les autres. Au 16e siècle, l’empire du Kanem-Bornou s’étendait à l’est jusqu'à l’Égypte et à l’ouest jusqu’aux confins du GHANA (le royaume Ashanti).Ces nobles hommes de l’époque ont pu la concrétiser grâce à un travail d’équipe et de concertation. Le Royaume du Ouaddai, celui du Baguirmi et les autres communautés accomplissaient chacun la mission qui leur est assignée dans une rigueur absolue certes, mais aussi dans le respect de son voisin et sans escobarderie. L’histoire nous l’a enseigné. Quoique l’on insinue, le Gouvernement soudanais a réagi en légitime défense. Soyons sincères !A toute agressions ne faut il pas il une égale riposte ? Dommage !Les autres s’en sont mêlés et la stabilité continue d’être perturbée au grand dam des deux peuples.

Comme à l’accoutumée, le Guide de la Révolution d’El Fateh s’est une fois encore jeté à l’eau. Il a certes ses raisons, mais la quiétude des tchadiens l’inquiète- t-il tant ?La Libye veut évité la présence des Américains et leurs dispositifs satellitaires à ses frontières. D’accord ! Le Panafricaniste a oublié qu’il peut dire NON à son ami, DEBY. Au contraire, KHADAFI a cautionné toutes les élections truquées. D’ailleurs, solennellement le Guide a conseillé au vol des suffrages aux opposants tchadiens en négociation en juin dernier. Toutefois, nous ne croyons pas qu’il ait apprécié la fameuse falsification des billets de banque des Emirats Arabes Unis, ni les assassinats collectifs par Deby de ses compagnons de lutte, notamment ceux de Massakory en juin 1992.C’est horrible ! Les imaginaires coups d’état n’en parlons pas ! Le Guide ne ferait il pas mieux de cultiver l’amitié antique que son Peuple entretient avec le Peuple tchadien ? il est vrai que DEBY lui a rendu service en chassant son ennemi Hissein HABRE en décembre 1990 , mais cela suffit il pour entériner tous les actes de ce mégalomane au détriment du Peuple tchadien. Un tel malheur ne doit pas être avalisé par le potentiel Président des Etats Unis d’Afrique. Qu’il revienne à la raison et ne freine pas la marche vers le changement inéluctable du régime moribond de N’djamena.
Vous, les trois GROS MESSIEURS, perturbez la quiétude et la sérénité de l’espace tchado-darfourien. Nous vous disons qu’un homme averti en vaut deux , car le foyer du DARFOUR va se déplacer très prochainement à l’intérieur du Tchad : au sud, non loin des zones pétrolifères ,ou sévissent les hommes de Djibrine DASSER et dans la région du lac Tchad ceux de Brahim MALLAH. DEBY, craignant de répondre de ses actes, est disposé à endeuiller bon nombre de familles tchadiennes. Bientôt il mettra en place des milices dans les zones de nouvelles tensions. Ces nouveaux sites ressemblent étrangement à l’actuel DARFOUR, surtout par leur pétrole. DEBY dressera les communautés des unes contre les autres .Il bombardera des villages .Conséquences ! il y’aura des réfugiés et les humanitaires suivront . Un autre DARFOUR plus compliqué encore , avec un quatrième GROS MONSIEUR : celui du NIGERIA.La spécificité de ce terrain est que le match se jouera entre le régime de N’Djamena et le Mouvement pour la Démocratie et le Développement (MDD). Il n’y aura pas de confusion. Par contre du coté de DASSER, le cinquième intervenant sera la R.C.A qui importe peu, car elle est déjà le prolongement naturel du Tchad pour MAGLI. Pourquoi ne pas étouffer le mal à l’origine « pas de fumée sans feu » pour arrêter la fumée il faut éteindre le feu. Aidez donc les Tchadiens à chasser DEBY et toute la sous- région rétrouvera son calme.

Messieurs,

G.W.BUSH et ses complices anglais, N.SARKOZY et son union européenne et M. AL KHADAFI et son CEN-SAD , ne nous donnez pas encore l’opportunité de vous écrire en vous posant la question : qui va faire partir Deby ?Nous vous répondrons le Peuple tchadien. Vous avez totalement raison de constater que la rébellion de l’est est un amalgame d’hommes. Un fourre –tout on l’on trouve un peu de tout : des patriotes, des nationalistes, des hommes de poigne etc… et des pires que le MAL lui-même. La caractéristique commune des principales tendances orientales est que leurs leaders vendent la peau de l’ours sans l’avoir tué. C’est ridicule ! Ces leaders sont des chasseurs de la Présidence de la République du Tchad sans plus. Ces chefs- là ne feront pas partir DEBY à moins qu’ils renoncent à leur chimère. Le sauveur du Peuple tchadien est prêt. Il est là. Cependant, il demande votre neutralité.
Notre message est le suivant : GROS MESSIEURS, le seul MAL est Deby et son régime. Assez de la distraction fatale au Peuple tchadien et à celui du Darfour .Dites assez à Deby et à son système au profit de la majorité afin que finisse le conflit du DARFOUR et celui du TCHAD.

AHMAT SARKY MOULAY
Email :gaiyi55@yahoo.fr

Partager cet article

Repost 0
Published by BOMONGO Lucé Raymond - dans BONNE GOUVERNANCE
commenter cet article

commentaires

Texte Libre

Recherche

A VOS PLUMES