Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 juillet 2006 1 10 /07 /juillet /2006 17:43

Bangui a un stade de 20.000 places

 

 

 

Bangui, 16 juin (ACAP)- Le nouveau stade de Bangui de 20.000 places, fruit de la coopération sino-centrafricaine a été remis officiellement au gouvernement centrafricain, vendredi 16 juin 2006, en présence du Premier ministre Elie Doté, quelques membres du gouvernement et de l’ambassadeur de Chine à Bangui, M. Hesi Ji.

M. Elie Doté qui représentait le chef de l’Etat à cette cérémonie a exprimé la joie du peuple centrafricain en réceptionnant l’ouvrage.

« Permettez moi de vous dire, M. l’Ambassadeur, quelle est la joie que le peuple centrafricain tout entier ressent pour la réalisation de cet ouvrage et, pour mieux le dire, pour la réalisation de ce joyau, qui participe désormais à l’embellissement de la ville de Bangui », a vanté le chef du gouvernement.


Le Premier ministre a loué la perspicacité et la ténacité des experts chinois, qui, malgré les multiples difficultés survenues tout au long de la période d’exécution du projet, ne se sont pas découragés et ont mené jusqu’au bout les travaux.

M. Elie Doté a félicité les bonnes relations qui existent entre la République Centrafricaine et la Chine et qui sont justifiées par la réalisation de plusieurs projets en Centrafrique, notamment le stade de 20.000 places, dans le domaine de la santé, de l’éducation et des télécommunications.

Il remercie la Chine pour son engagement à réhabiliter l’hôpital de l’Amitié et, très prochainement, la construction d’un immeuble devant abriter les services de l’Etat.

Le stade étant déjà devenu la propriété du gouvernement centrafricain, le Premier ministre Elie Doté a évoqué le problème de l’entretien et de la sécurisation de ce complexe sportif.

L’Ambassadeur de Chine en Centrafrique, M. Hesi Ji, a rappelé que la construction de ce stade de 20.000 places à Bangui est le fruit de la coopération entre son pays et la République Centrafricaine.

Il a fait remarquer que « depuis le retour de la République Centrafricaine à l’ordre constitutionnel, avec l’investiture du chef de l’Etat le 11 juin 2005, le gouvernement et le peuple centrafricains ne cessent de déployer des efforts pour le redressement socio-économique ainsi que pour la lutte contre le sous-développement ».

Ainsi, pour soutenir cette action de redressement, M. Hesi Ji a déclaré que « le peuple et le gouvernement chinois veulent se mettre aux côtés du peuple et du gouvernement centrafricains pour leur apporter un soutien conséquent », rappelant ici l’aide budgétaire de un milliard Fcfa que la Chine avait accordé à la RCA au début de l’année 2006.

Il a également annoncé que le gouvernement chinois a marqué son accord pour la réhabilitation de l’hôpital de l’Amitié qui a été construit dans les années 80 grâce à la coopération chinoise et la construction d’un bullding pouvant abriter plusieurs services de l’Etat.

Signalons que lors de cette cérémonie, quatre (4) experts chinois ont été décorés.

Notez que le stade de 20.000 places est un ensemble de bâtiments circulaires à trois niveaux à moitié recouverts. Deux entrées officielles donnent accès au 1er niveau qui comporte entre autres six vestiaires, y compris des toilettes, huit (8) salles de repos des arbitres, deux salles de conférence, une infirmerie, 14 bureaux.

Le 2ème niveau est structuré en deux salons des hôtes et des personnalités, 10 comptoirs de vente de boissons fraîches, un couloir périphérique de promenade qui donne accès à la tribune des officiels prévue pour accueillir 430 personnes et aux gradins.

Le dernier niveau regroupe la salle des appareils du tableau d’affichage des scores, un studio des programmes, deux boxes des commentateurs de la radio et de la télévision.

Quatre pilonnes des projecteurs de la lumière surplombent tout l’ensemble et l’aire de jeu que ceinture une piste d’athlétisme subdivisée en huit (8) couloirs.

D’un coût total de 11 milliards 400 millions Fcfa, la construction de ce joyau architectural était prévue pour 26 mois après la pose de la première pierre le 17 février 2003 et le lancement officiel des travaux le 15 décembre 2003.

L’entreprise « Complan » qui a réalisé cet ouvrage a employé 118 travailleurs chinois et 154 centrafricains toutes, catégories confondues.

Il sera inauguré soit le 13 août, anniversaire de la proclamation de l’indépendance, ou le 1er décembre, jour anniversaire de la proclamation de la République Centrafricaine.



Partager cet article

Repost 0

commentaires

Texte Libre

Recherche

A VOS PLUMES